Les retraites 2017

A l’Ermitage Sainte-Thérèse

6 jours pour se mettre à l’école de sainteté de Thérèse

14 A copie -  voir en grand cette image

Retraite :« La Croix dans la vie de la famille Martin »

La retraite propose de relire certains passages significatifs de la biographie de la famille Martin : le temps de la maladie vécu avec une foi intrépide par Zélie, le temps du veuvage dans lequel Louis s’abandonne à la volonté de Dieu avec la confiance d’un enfant, le temps de la passion que Thérèse vit comme un chant d’amour.
À la lumière de cette expérience de sainteté nous sommes appelés à vivre la croix comme une occasion de conversion et d’une plus intime participation à l’œuvre de la rédemption.

  • du lundi 3 (19h) au samedi 8 avril 2017 (10h)
  • Père Silvio Longobardi, chapelain

Retraite :« Thérèse Docteur, une joie pour toute l’Eglise »

Thérèse Docteur, une joie pour toute l’Eglise …
«  Répondant à de nombreuses requêtes, après des études attentives, j’ai la joie d’annoncer que, le dimanche des missions, le 19 octobre 1997, en la Basilique Saint-Pierre de Rome, je proclamerai sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face Docteur de l’Eglise ». C’est en ces termes solennels, le 24 août 1997 lors de la clôture des JMJ de Paris, que le saint pape Jean-Paul II a annoncé la joie du doctorat de Thérèse. Une joie pour toute l’Eglise !

Née en 1873, Thérèse entre dans la Vie en 1897. Cent ans après, l’Eglise la proclame Docteur, c’est-à-dire qu’elle reconnaît en l’expérience spirituelle de Thérèse de Lisieux une voie sûre de sainteté. On peut, sans craindre de se tromper, suivre Thérèse pour suivre Jésus.

Son enseignement marque pour toujours la vie et le chemin de l’Eglise. Il y a 60 ans, le Père Philippon, un des premiers commentateurs de Thérèse, n’hésitait pas à dire : «  Il faudra plusieurs siècles de recul pour mesurer dans toute son ampleur la mission spirituelle et doctrinale de la grande sainte de Lisieux. Dès maintenant elle nous apparaît dans l’éblouissement de sa gloire, comme la créatrice d’un nouvel âge de spiritualité ».

Elle est, selon les mots de Pie XI qui l’a canonisée en 1925, une « Parole de Dieu  », un « message nouveau » ! Et tous les papes ont proclamé la vérité de la Petite Voie qu’elle a eu mission « de donner aux âmes  ».

Aujourd’hui le pontificat du pape François est profondément inspiré par Thérèse. Il a commencé par un appel à retrouver « la Joie de l’Evangile », et il est désormais le pontificat de la Miséricorde !

Dans un monde marqué par la tristesse et la souffrance, le doctorat de Thérèse est une joie pour toute l’Eglise… et au delà ! Il est au cœur du Mystère d’Amour par lequel le Seigneur éclaire et conduit son Peuple jusqu’à la Joie dont il veut le combler pour toujours.

  • du dimanche 11 (19h) au samedi 17 juin (10h)
  • Père Sylvain Lamerand, chapelain

Retraite :« Avec Thérèse et Gabrielle Bossis, vivre un vrai cœur à cœur avec Jésus »

En 1923, Gabrielle Bossis, une célibataire âgée de 49 ans, compose une comédie en 3 actes pour faire plaisir à son curé de Fresne-sur-Loire. Elle la joue avec un tel succès qu’on va lui demander d’en composer d’autres et de les jouer un peu partout dans le monde.
Avec beaucoup de doigté, elle fait passer dans les réparties de ses personnages la « Petite Voie » de Thérèse qu’elle a parfaitement assimilée et qu’elle vit intensément.
Et voici qu’en 1936, Jésus se met à lui parler « en direct » en lui demandant de vivre encore plus intensément un vrai cœur à cœur avec Lui. Son père spirituel, un jésuite, le Père de Parvillez la rassure : c’est vraiment Jésus qui lui dicte ces messages et qui lui demande de les écrire pour qu’ils soient plus tard publiés sous le titre qu’Il a lui-même choisi : « Lui et moi ». Les lecteurs pourront ainsi comprendre qu’une très grande intimité avec Jésus peut être vécue par une personne qui ne cesse de voyager à travers le monde et d’inventer toutes sortes de gags pour faire rire son public.

Paraîtra bientôt chez Beauchesne un nouveau livre du Père Descouvemont : Les messages d’amour de Jésus à Gabrielle Bossis, disciple de Thérèse.
La retraite qu’il prêchera à Lisieux du 9 au 15 juillet 2017 nous montrera comment Jésus a formé une comédienne à vivre pleinement « avec Lui et pour Lui », tout en jouant et en dansant sur les planches pendant des années avec un énorme succès.

  • du dimanche 9 (19h) au samedi 15 juillet (10h)
  • Père Pierre Descouvemont

Retraite : « Faire aimer Jésus et donner ma Petite Voie »

Le Père Patrick Lemoine est l’un des prédicateurs les plus chevronnés de Thérèse.

  • du dimanche 3 (19h) au samedi 9 septembre (10h)
  • Père Patrick Lemoine, vice-recteur

Retraite : « Aujourd’hui, l’appel du désert avec Thérèse de l’Enfant Jésus de la Sainte Face et Charles de Foucauld »

Le désert occupe une place essentielle dans la recherche de la vie spirituelle.
Qu’est-ce que le désert dans la Bible ?
Les écritures apporteront un éclairage à notre recherche, à notre réflexion et à notre prière.

  • Adorer Dieu au désert : Ex 3 /16-20
  • Dieu guide le peuple : Ex 13 / 17-2
  • Les murmures au désert : Nbre 14/1-14

L’Humilité et l’Abandon chez Thérèse de l’Enfant-Jésus et chez Charles de Foucauld : un cheminement qui unit la Miséricorde de Dieu, son Amour et la Souffrance.
Proposition d’une véritable spiritualité autour de l’Abandon, symbolisée par l’Acte d’Offrande de Thérèse et par la prière d’abandon de Charles.

« L’Amour de Dieu, l’Amour des hommes, c’est toute ma vie, ce sera toute ma vie, je l’espère »
(Lettre de Charles de Foucauld à Henri Duveyrier)

  • du dimanche 5 (19h) au samedi 11 novembre (10h)
  • Père René Malhère, chapelain Retraites 2017500

Lieu des Retraites

Les retraites commencent le dimanche à 19h et se terminent le samedi à 10h excepté pour la retraite du mois d’avril qui commence le lundi soir.

  • Apporter Bible, Prière du Temps Présent