Librairie Office Central de Lisieux

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

Librairie du Carmel

Office Central de lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Créé sous l’influence du Carmel de Lisieux, l’Office Central de Lisieux est chargé depuis 1923 (année de la béatification de Sœur Thérèse par le pape Pie XI) de diffuser le message de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, à travers le livre et l’objet.

Les archives de l’O.C.L. ayant brûlé pendant la seconde Guerre Mondiale, il est difficile de préciser l’exacte évolution de notre société. De nombreuses activités se sont superposées, fabrication de statues, maison d’édition, atelier photo… pour aujourd’hui initier des projets et diffuser le message de Thérèse, et celui de l’Eglise.

L’Office Central de Lisieux compte aujourd’hui 13 employés répartis entre

  • le siège social, 57 rue du Carmel à Lisieux
  • Deux lieux de vente, où nous avons le plaisir de vous accueillir :
    • La Librairie du Carmel, 37 rue du Carmel à Lisieux
    • le Centre Saint-Jean-Paul II, sous l’esplanade de la Basilique

L’Office Central de Lisieux gère également les droits concernant les photographies de Thérèse, toutes prises par sa sœur Céline. Il travaille de concert avec le Sanctuaire de Lisieux pour accueillir individuels et groupes de pèlerins, et leur proposer une large gamme d’articles pour nourrir leur foi.

Les sœurs du Carmel de Lisieux nous ont confié l’accueil des pèlerins dans la chapelle du Carmel.

Parmi ses actionnaires, l’Office Central de Lisieux compte notamment le Carmel de Lisieux, et le diocèse de Bayeux-Lisieux.

BIENVENUE à vous à la Librairie Thérèse de Lisieux www.librairietheresedelisieux.com

Sur ce site, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour découvrir ou mieux connaître « la plus grande sainte des temps modernes » que l’Église nous donne pour Docteur, Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face.

librairie du carmel A sa suite nous voulons être fils et filles de l’Église et vous proposons donc également un large choix de livres, dans tous les domaines du religieux, pour approfondir votre foi.

Vous pouvez enfin vous procurer chez nous des produits monastiques dont la vente permet de faire vivre moines et moniales.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et suggestions afin que nous puissions toujours améliorer la qualité de notre service. Puisse ce site vous aider à nourrir votre vie chrétienne !

Bibliographie

Office Central de Lisieux - 57 rue du Carmel - 14100 Lisieux

Tel : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

Nouveautés

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Louis et Zélie Martin - Une sainteté pour tous les temps

« Il était temps que paraisse un nouveau livre substantiel sur les parents de Thérèse. C’est pourquoi je me réjouis beaucoup de la parution du livre que vient d’écrire Jean Clapier. » Pierre Descouvemont

Auteur : Jean Clapier

Louis et Zélie Martin sont avant tout connus comme les parents de la « plus grande sainte des temps moderne », Thérèse de Lisieux. Ce constat ne doit pas occulter la singularité de leur parcours, ni l’originalité de leur message de laïcs chrétiens. Leur vie mérite d’être connue et appréciée pour elle-même. Elle est le témoignage d’une sainteté au quotidien, réalisée au gré des joies et des peines, des réussites et des épreuves qui sont le lot de toute existence humaine.

Le lecteur reconnaîtra l’étonnante actualité de leur itinéraire : tâtonnements et recherche du sens de leur vocation, mariage tardif, tourments pour l’avenir de leurs enfants, soucis financiers, inquiétudes sur les aléas politiques du pays, cancer du sein pour Zélie, maladie occasionnant de graves troubles mentaux pour Louis en sa vieillesse, qui le contraint à l’internement…

Plus encore, le lecteur décèlera les traits d’un parcours où le dynamisme de la foi et de l’amour a peu à peu attiré et uni deux êtres dans le mystère de l’unique essentiel : être à Dieu au jour le jour, dans l’ordinaire de l’agenda, sans rien déroger aux vicissitudes de ses obligations, des imprévus heureux ou contraignants, de ses épreuves les plus douloureuses et déroutantes.

Dans cette biographie moderne de Louis et Zélie Martin, l’auteur allie la précision du biographe et l’approfondissement spirituel à une analyse objective et psychologique de l’époque et de ses protagonistes.

Jean Clapier, docteur en théologie, est l’auteur de nombreux articles et publications sur Thérèse de Lisieux, dont Aimer jusqu’à mourir d’amour. Thérèse et le mystère pascal (Cerf 2003), Une voie de confiance et d’amour(Cerf/Éditions du Carmel, 2005) et Thérèse de Lisieux : approches psychologiques et spirituelles (DDB, 2008). Il a également dirigé Élisabeth de la Trinité, l’aventure mystique (Éditions du Carmel, 2006)

Presses de la Renaissance - 358 pages - 20.80€

De la faiblesse à la force

Paul de Tarse et Thérèse de Lisieux, un chant d’amour à deux voix.

Auteur : Joël Pralong

« Thérèse et Paul nous montrent le chemin de l’amour de Dieu où l’âme peut vraiment se reposer et reprendre des forces » : à travers la lecture de la Lettre aux Romains, l’auteur nous invite à prendre, à la suite de Paul et de Thérèse, la petite voie toute simple de l’amour. Au fil des grands thèmes de cette lettre - foi, gratuité du salut, liberté, prière - nous découvrons comment Thérèse a mis en pratique la spiritualité de l’Apôtre dans sa vie de carmélite. Thérèse et Paul nous font découvrir le but de la vie chrétienne, chantent l’amour de Dieu et nous convient à entrer dans leur joie.

Joël Pralong est curé dans le diocèse de Sion, en Suisse. Il a été ordonné prêtre en 1984. Amoureux de la Parole de Dieu et passionné d’écriture, il a voulu, par ce livre, partager l’essentiel de la foi chrétienne.

Editions des Béatitudes - 251 pages - 13.90 €

Thérèse de Lisieux : Approches psychologiques et spirituelles

Recueil d’études proposant une approche psychologique et spirituelle de Thérèse de Lisieux. Elles analysent sa personnalité et son développement, les évenements de sa vie et sa pensée.

Sous la direction de Jean Clapier

Par son itinéraire témoignant de la force de Dieu dans la faiblesse humaine, Thérèse de Lisieux (1873-1897) donne prise à une réflexion qui met en dialogue psychologie et spiritualité.

Eprise selon ses propres termes du « vrai de la vie », Thérèse s’est toujours appliquée à « rechercher la vérité » de l’Amour dans l’amour, l’amour en acte.

Peut-on rechercher et vivre quelque peu l’amour de Dieu sans aimer son prochain, sans s’y efforcer en vérité ?

Thérèse l’a fait résolument, sans découragement ni déperdition ou dispersion dans la pesanteur humaine et le tourment des épreuves qui peuvent si aisément replier quiconque sur lui-même. D’où le souci de ces regards croisés sur une personnalité hors du commun.

La publication de ce recueil d’études est le fruit d’un séminaire de recherche sur Thérèse de Lisieux. Approches psychologiques et spirituelles qui a eu lieu en mai 2007, à l’Institut catholique de Toulouse.

DDB - 179 pages - 17.00 €

La souffrance sans jouissance ou le martyre de l’amour

Ce livre part d’un paradoxe : il y a des analogies entre le discours de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face et celui du patient en psychanalyse.

Auteur : Denis Vasse

Ce livre part d’un paradoxe : il y a des analogies entre le discours de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face (Thérèse de Lisieux) et celui du patient en psychanalyse.

Pourtant, cette « patiente » anorexique ou mélancolique d’un hypothétique psychanalyste a été proclamée « docteur de l’Eglise » catholique en 1997, centenaire de sa mort. Alors, docteur ou malade ?

Dans ce petit livre, Denis Vasse ne vous parle pas de Thérèse de l’extérieur, avec un discours qui nous exclurait de son expérience spirituelle à elle (ou à lui…).

Thérèse évoque l’amour de Dieu avec des mots déconcertants de « petite fille ». Ce n’est pourtant pas une histoire de midinette. Car il est question de notre humanité : nous sommes appelés à devenir « homme » au cœur de nos maladies, de nos sympômes, de nos ambivalences.

En parlant de l’humanité de Thérèse, il parle de nous, de chacun de nous.A travers des rapports familiaux totalement névrotiques s’est révélée, en Thérèse, la transcendance du désir, du désir de Dieu. C’est pourquoi, en elle, à travers elle, « ça » ne parle pas uniquement d’une autre, mais d’un Autre en nous. N’est-ce pas « ça » aussi, qui explique le succès persistant, aujourd’hui, des écrits de thérèse auprès d’un large public ?

Seuil - 94 pages - 14.00 €

Les cahiers d’école de Thérèse de Lisieux

Ces cahiers d’une jeune fille sont ceux d’une future carmélite qui mourra à 24 ans en laissant une œuvre considérable écrite dans la foulée de ces cahiers scolaires.

Rare, unique sans doute, cette collection complète des cahiers et des manuels scolaires d’une jeune fille normande de la fin du XIXe siècle, de cinq ans à quinze ans. Cette jeune fille apprend à former les lettres et à écrire ; elle apprend l’orthographe par des exercices et des dictées. Elle s’initie au style par les grands écrivains. Elle acquiert les règles du calcul et les bases de l’art du dessin… Déjà les cartes qu’elle esquisse lui font « parcourir la terre ».

Chacun de ces exercices est porteur d’une formation humaine : les exercices de calcul sont appliqués aux courses faites au marché, au chiffrage du trousseau familial, à tout ce qu’une jeune femme se doit de connaître. Les dictées abordent des thèmes religieux, développent la conscience morale ou décrivent une nature liée à la présence transcendante de Dieu. Dans ses rédactions, elle dit sa foi, son grand amour pour sa famille et pour la nature. Elle exprime son désir d’apaiser la souffrance. Elle raconte ses rêves, recopie la vie des héros de l’histoire profane et de l’histoire sainte, et parmi ceux-ci Jeanne d’Arc, déjà…

Ces cahiers d’une jeune fille sont ceux d’une future carmélite qui mourra à 24 ans en laissant une œuvre considérable écrite dans la foulée de ces cahiers scolaires ; ils sont ceux d’une sainte, « la plus grande sainte des temps modernes », ceux du seul docteur de l’Eglise proclamé par Jean-Paul II, ceux du seul docteur de l’ Eglise de notre temps. Ce sont les cahiers d’école de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face, les cahiers d’école de « la petite Thérèse » de Lisieux.

Les éditions du Cerf - 647 pages - 58.00 €

Récréations Thérésiennes - Regard sur l’œuvre théâtrale de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

Thérèse Mercury a choisi de s’intéresser à une partie quasiment ignorée de l’œuvre de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus : son œuvre théâtrale intitulée Récréations pieuses.

Auteur : Thérèse Mercury

Ce corpus de huit pièces composées à la fin de la vie de la sainte présente un intérêt majeur pour la connaissance de la pensée thérésienne dans son ensemble et sous sa forme la plus achevée.

Sa formulation, sous-tendue par une préoccupation pédagogique constante, nous permet de saisir, dans sa grande précision et toute sa richesse, la spiritualité thérésienne et ses bases théologiques, illustrées l’une et l’autre par une thématique cohérente et variée.

Thérèse Mercury, philosophe de formation, est professeur certifié de lettres modernes et titulaire d’un doctorat en sociologie.

Editions Bénévent - 81 pages - 12.00 €

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus - Le pur amour est-il bien dans mon coeur ?

Ce livre retrace la quête de vérité dont a vécu la sainte de Lisieux jusqu’à son dernier souffle.

Auteur : Pierre d’Ornellas

Thérèse de l’Enfant-Jésus est le premier Docteur de l’Eglise dont nous ayons des photos. Son regard en dit long sur cette jeune fille assoiffée du vrai de la vie. Ce livre retrace la quête de vérité dont a vécu la sainte de Lisieux jusqu’à son dernier souffle.

Elle a supplié Dieu de voir les choses telles qu’elles sont. Il lui a montré sa « petitesse ». Pour elle, c’est la plus grande grâce qu’elle a reçue. Pourtant, en regardant les photos de Thérèse, on découvre une « femme » au visage « tellement beau, tellement énergique, emprunt d’une grandeur indéfinissable ». Quel secret cache-t-elle sous sa « petitesse » ?

Thérèse se sait « toute petite ». Chez elle, ce mot vient de l’Ecriture Sainte. Elle la lit car elle cherche avec passion la vérité.

Au jour lumineux de Pâques 1896, elle entre dans la nuit du « néant » et partage l’expérience de ses « frères » qui vivent l’absence ou le rejet de Dieu. Dans ces « ténèbres épaisses », elle demeure « toute petite ». Là est sa force et sa grandeur.

En sa nuit, Thérèse est fille du Père. Totalement aimée de lui, elle l’aime à la folie. Créature devant son Créateur, elle est envahie par la paix.

En cherchant la vérité, notre Docteur est arrivé au pur amour. Alors que la nuit lui a tout enlevé, elle est restée indissolublement liée à son Père et Créateur. Ce lien de l’amour est celui de la liberté royale des enfants de Dieu. Amour et liberté sont descendus avec Thérèse à la table de l’athéisme. Elle s’y est assise, n’ayant pour nourriture que son pur amour et sa liberté, vivant uniquement du lien intime et vital qui unit l’homme à Dieu. Son génie est d’avoir voulu connaître l’exacte vérité de ce lien.

Thérèse surabonde alors de la vraie joie.

Pierre d’Ornellas est né en 1953. Membre de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie, il a été ordonné prêtre en 1984. Docteur en théologie en 1996, il a été directeur de l’Ecole Cathédrale de Paris et de la Faculté Notre-Dame. Evêque auxiliaire de Paris en 1997, il est archevêque de Rennes depuis mars 2007.

Parole et silence - 214 pages - 16.00 €

Thérèse de Lisieux, docteur de l’Église

Voici une approche très complète de la spiritualité thérèsienne : à travers une étude simple et éclairante de tous les textes majeurs de la Sainte, Noëlle Hausman met en relief les différents aspects de la petite voie. Idéal pour rentrer dans l’œuvre de notre petite docteur.

Auteur : Noëlle Hausman

Dans une tradition reçue des femmes, avec leurs écritures singulières, à travers leurs querelles domestiques et leurs démêlés constants avec les hommes, Thérèse de Lisieux devint ce qu’elle est pour nous aujourd’hui, « docteur de l’Eglise » catholique et apostolique.

C’est là aussi qu’elle nous apprend comment le mystère d’enfance et de silence de Jésus témoigne d’une proximité plus fondatrice encore que toute tradition. Ainsi se trouve réactualisée l’eschatologie chrétienne : l’enfer n’est que l’envers de l’Amour ; le purgatoire, un abîme qui peut s’ouvrir et dont certains sont d’avance délivrés ; le Ciel, loin de promettre un repos éternel, permet d’entrer enfin dans l’action inépuisable de Dieu. Dans le cœur de l’Eglise, Thérèse révèle comme à neuf l’Esprit d’Amour, le Fils qui s’abaisse en son éternelle enfance, et par eux, le Père qui se livre. La connaissance de Thérèse est encore devant nous : entrons dans son œuvre.

Noëlle Hausman, sœur du Saint cœur de Marie, est professeur de théologie à l’IET (Faculté jésuite de Bruxelles) et directrice de la revue Vies consacrées.

DDB - 295 pages - 27.00 €

Thérèse de Lisieux Docteur de la vérité

Recueil de contributions consacré à Sainte Thérèse. Nouveauté de la petite voie, Thérèse missionnaire de l’amour miséricordieux.

Auteur : Jérôme Beau

Le phénomène Thérèse de Lisieux est inépuisable. Il ne finit pas d’être étudié, contesté, systématisé, et, au-delà, de susciter des conversions.

Les étudiants en théologie de la Faculté Notre-Dame de Paris l’ont compris et ont choisi d’organiser une session d’études, dont cet ouvrage rassemble les principales contributions.

Sainte Thérèse parle au monde, et le monde se plaît à se laisser enseigner par elle. L’actualité de son message ne peut pas nous laisser indifférents. Il nous invite à nous saisir de la vérité qu’il véhicule et de l’expérience qu’il propose.

Contribution de : Mgr Guy GAUCHER - Mgr Pierre d’ORNELLAS - Michel EVDOKIMOV - Noëlle HAUSMAN - Paul AIRIAU - François GIRARD

Parole et Silence - 142 pages - 14 €

Les écrits de Sainte Thérèse

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Histoire d’une âme — Manuscrits Autobiographiques

100 ans d’existence. Des millions de lecteurs à travers le monde entier ont déjà apprécié la richesse de cette œuvre.

Ce que je relis dans ce cahier, c’est si bien mon âme !… Ma Mère, ces pages feront beaucoup de bien. On connaîtra mieux ensuite la douceur du bon Dieu…

Voilà comment Thérèse de Lisieux, deux mois avant de mourir au Carmel, à vingt-quatre ans, parlait de l’Histoire d’une âme.

Les pages, les voici dans la transparence du texte authentique, sans nulle retouche.

Elles constituent la meilleure biographie de sainte Thérèse avec en prologue et en épilogue, l’évocation de sa véritable enfance, le récit de sa mort et ses dernières paroles.

Comme Thérèse le pressentait, c’est à l’expérience vécue de la tendresse de Dieu qu’est convié chaque lecteur de l’Histoire d’une âme.

327 pages - tout public - 23.30 €

Le Poème de Septembre

Lecture du Manuscrits B de Thérèse de Lisieux

Auteur : Claude Langlois

Histoire d’une âme (1898), composé à partir des trois principaux écrits largement remaniés de Thérèse de Lisieux, fut, pendant un demi-siècle, le best-seller de la littérature spirituelle contemporaine.

A partir de 1956, on put disposer dans leur intégralité des trois textes rédigés respectivement en 1895, 1896, 1897 et identifiés comme les manuscrits A, B et C, regroupés sous l’appellation Manuscrits autobiographiques. Passée l’indispensable approche érudite, il reste à s’interroger sur l’originalité de chaque document.

Claude Langlois, dans Le Poème de septembre, s’attache au Manuscrit B et montre qu’il s’agit en fait d’un poème magnifiquement rythmé, d’une composition subtile et raffinée, que Thérèse a écrit d’elle-même pour tenter de dire l’infini des désirs qui la traversent.

Partant de la matérialité de l’écriture de Thérèse, cette passionnante enquête débouche sur la révélation d’un écrivain d’une modernité étonnante.

Claude Langlois, historien du catholicisme contemporain, est directeur d’études et président de la section des sciences religieuses de l’EPHE. Il a publié aux éditions du Cerf Le Catholicisme au féminin (1984) et, avec François Laplanche, La Science catholique (1992) ; aux Editions Salvator, en 2000, Les Dernières Paroles de Thérèse de Lisieux et Le Désir de sacerdoce de Thérèse de Lisieux.

240 pages - Les Éditions du Cerf - 25.20 €

Lettres à ma Mère Bien-Aimée - Lecture du Manuscrit C de Thérèse de Lisieux Juin 1897

Avec ces Lettres à ma Mère bien-aimée, l’historien Claude Langlois poursuit ses investigations consacrées aux écrits majeurs de Thérèse de Lisieux.

Auteur : Claude Langlois

Avec ces Lettres à ma Mère bien-aimée, l’historien Claude Langlois poursuit ses investigations consacrées aux écrits majeurs de Thérèse de Lisieux. Il restitue le manuscrit C sous sa forme première de vingt-sept lettres écrites jour après jour en juin 1897 à sa prieure Marie de Gonzague, alors que la moniale, gravement atteinte par la tuberculose, se voyait incitée à prendre la plume une dernière fois.

L’ouvrage constitue le deuxième volet d’un triptyque commencé avec Le Poème de septembre. Il est aussi le premier qui soit tout entier consacré à présenter et commenter ce manuscrit ultime où Thérèse révèle le nouveau paysage de son âme, et notamment ses tentations contre la foi, mais aussi où elle revient sur sa vie au Carmel en s’exprimant avec une impressionnante liberté de ton.

Ce livre entièrement neuf montre la Thérèse des derniers temps, affrontée jour après jour à la mort qui vient et se dérobe tout à la fois, disant à sa prieure bien-aimée, et à qui la lira après sa mort, toute sa vérité…, toutes ses vérités.

Claude Langlois, ancien professeur d’histoire à l’université de Rouen, a inauguré, en 1993, à l’Ecole pratique des hautes études, la première chaire consacrée à l’histoire et à la sociologie du catholicisme contemporain ; il a dirigé la Section des sciences religieuses de l’EPHE, puis l’Institut européen en sciences des religions (IESR) avec Régis Debray. Après Le Catholicisme au féminin (Ed. du Cerf, 1984), il s’est orienté vers l’histoire de la théologie morale et de la spiritualité. Il a publié récemment Le Crime d’Onan (Les Belles Lettres, 2005) et trois études qui ont renouvelé la connaissance de Thérèse de Lisieux : Les Dernières Paroles de Thérèse de Lisieux (Salvator, 2000), Le Désir de sacerdoce chez Thérèse de Lisieux (Salvator, 2002) et Le Poème de septembre (Ed.du Cerf, 2002).

Les éditions du Cerf - 414 pages - 34.00 €

Thérèse de Lisieux, la confiance et l’abandon

Textes choisis et présentés par Patrick Autréaux, écrivain.

Auteur : Patrick Autréaux

Thérèse de Lisieux ou Thérèse de l’Enfant Jésus est l’une des saintes les plus populaires dans l’Eglise catholique et au-delà. Elle a laissé trois manuscrits autobiographiques qui ont connu un succès immense.

Lire Thérèse, c’est écouter un être qui s’abandonne au dénuement et se laisse ballotter vers cette sainteté qui rend l’être poreux au monde. La vie en communauté, les défaillances de la foi, la maladie qui ronge : elle traverse les épreuves comme un petit chevalier qui s’arme de l’enfance et s’en tient à sa « petite voie » pour franchir les reliefs imprévisibles du royaume intérieur.

Le radicalisme tranquille de sa confiance fait presque peur ; elle n’a l’air de rien mais elle arpente vaillamment cette frontière où l’homme s’approche au plus près de l’Humain et de la compassion.

Plutôt qu’à un modèle, le parcours de cette jeune femme renvoie, au-delà de la croyance et des dogmes, à ce cheminement aux confins de notre singularité vers l’autre.

Patrick Autréaux est écrivain.

Points Sagesses - 92 pages - 5.00 €

Manuscrits autobiographiques

Cette édition de poche de « Histoire d’une Ame » reprend intégralement les trois cahiers de sainte Thérèse. Souple et pratique, à lire partout.

Morte à vingt-quatre ans en 1897, dans le couvent de Lisieux où elle avait apparemment mené la vie la plus ordinaire, Thérèse de L’Enfant Jésus avait laissé trois écrits autobiographiques.

Fort remaniés, et fondus en un tout, ils furent publiés peu de temps après sa mort sous le titre Histoire d’une âme.

Ce livre a été connu du monde entier parce qu’il peignait de l’intérieur cette enfance spirituelle que le Christ a évoquée et qu’il est impossible d’inventer sans la vivre.

Dans les Manuscrits autobiographiques, parus en 1957, le texte original des trois manuscrits est restitué. Thérèse y apparaît avec toute sa sensibilité, sa spontanéité, et même la fantaisie que fait le charme des écrits thérésiens.

On voit aussi à travers quelles ténèbres fut parfois tracée cette voie d’enfance unique en son genre dans la littérature spirituelle.

Cette édition reprend l’intégralité des Manuscrits autobiographiques en format poche, petit et pratique.

Manuscrits autobiographiques (couverture du livre)

315 pages - tout public - 8.50 €

Poésies - Un cantique d’amour

54 poésies pleines de sensibilité, de musique dévoilent le fond de l’être de Thérèse de Lisieux.

Aucune édition intégrale des Poésies de sainte Thérèse de Lisieux n’avait encore paru jusqu’ici, et les poèmes publiés, introuvables en librairies, étaient presque tous entachés de corrections bien intentionnées, mais le plus souvent malheureuses.

La présente édition, parfaitement authentique, sera une révélation pour beaucoup de lecteurs. Plus on lira les poésies et plus on comprendra qu’elles sont irremplaçables pour la connaissance de Thérèse de Lisieux.

Car l’instrument poétique avec son appel à la musique, à la sensibilité, à l’inconscient, l’oblige à dire certaines choses, à utiliser certaines images, à dévoiler le fond de son être d’une manière que la prose écarte ou dissimule plus facilement.

Mais davantage ces poésies, souvent d’une grande beauté, nous renseignent sur l’évolution intérieur de Thérèse, sur son épanouissement, son rayonnement, son amour, plus que tout peut-être sur l’âpreté de son combat dans l’épreuve de la foi.

Notre connaissance de son âme en est en partie renouvelée.

301 pages - Les Éditions du Cerf - 20.00 €

Lettres - Une course de géant

Édition intégrale des 266 lettres de Thérèse de Lisieux : « précieux complément de son histoire d’une âme »écrivait l’abbé Bellière.

Voici enfin dans une édition maniable, avec un texte maintenant complet et irréprochable, l’ensemble des lettres de Thérèse de Lisieux, « précieux trésor, complément de son histoire d’une âme », ainsi que l’écrivait son frère spirituel, l’abbé Bellière.

Une « course de géant » s’inscrit dans ces pages : vingt ans à peine séparent le billet malhabile d’une petite fille des lettres riches d’abandon pathétique et d’une prodigieuse hauteur spirituelle qu’elle écrit l’année de sa mort.

Nous cherchons partout, et parfois très loin, des maîtres spirituels. En voici un, tout proche, humble et audacieux, doux et fort, tendre et pressant, vrai, fraternel. Un guide souriant qui peut nous prendre la main après avoir lui-même parcouru la petite Voie.

487 pages - Les Éditions du Cerf - 33.10 €

Prières - L’offrande à l’amour miséricordieux

21 prières spontanées écrites dans la joie ou la détresse, ou composées pour des novices, un missionnaire ou une laïque.

Thérèse de Lisieux a laissé vingt et une prières, pour la première fois rassemblées dans ce livre, en dehors de celles qui parsèment les manuscrits autobiographiques, les poésies et les récréations pieuses.

Prières spontanées écrites dans la joie ou la détresse, prières composées pour des novices, un missionnaire ou une laïque, elles reflètent fidèlement son portrait spirituel et brûlent de cet amour passionné pour Dieu qu’elle a voulu communiquer à ses proches ou lointains.

L’exégèse approfondie de ces textes, en particulier l’acte d’offrande à l’Amour miséricordieux et les prières à la Sainte-Face, permet de retrouver les grands thèmes thérésiens dans leur jaillissement premier : C’est la prière, c’est le sacrifice qui font toute ma force, disait-elle ; ce sont les armes invincibles que Jésus m’a données, elles peuvent plus que les paroles toucher les âmes.

154 pages - Les Éditions du Cerf - 14.00 €

J’entre dans la vie - Derniers Entretiens

Les « Derniers Entretiens » avec ses sœurs nous disent ce que furent les cinq mois de souffrance transfigurés par l’espérance de sainte Thérèse.

Je ne meurs pas, j’entre dans la vie

Cette phrase de Thérèse de Lisieux dans une de ses dernières lettres exprime la foi qui l’anime pendant sa longue et douloureuse maladie.

Les « Derniers Entretiens » avec ses sœurs nous disent ce que furent ces cinq mois de souffrance transfigurés par une espérance infinie et toute simple.

C’est Thérèse elle-même qui nous parle : elle nous montre comment on souffre, aime et meurt une sainte. Une sainte affectueuse, qui n’a pas peur d’aimer sa famille, une sainte qui, dans les moments les plus douloureux, tenaillée par le doute, sait plaisanter et garder l’humour.

Une sainte Par-dessus tout étonnamment amoureuse de Dieu et héroïque, dont le message plein de réalisme et d’optimisme est capable d’entraîner ceux qui souffrent, mais aussi, simplement, ceux qui vivent.

Ce livre, qui suit l’édition critique, donne enfin le texte complet et authentique des « Novissima Verba »

286 pages - Les Éditions du Cerf - 18.90 €

Récréations pieuses - Théâtre au Carmel

Ces 8 pièces récréatives composées pour les fêtes communautaires complètent le portrait de Thérèse et enrichissent son apport doctrinal.

Le « Théâtre » de Thérèse de Lisieux, publié pour la première fois intégralement, reste la partie inconnue de son œuvre.

Ces huit pièces récréatives, composées pour les fêtes communautaires, sont loin d’être négligeables ; elles complètent par maintes touches inédites le portrait de la jeune sainte, précisent son itinéraire et enrichissent son apport doctrinal. Dans ces « dialogues des carmélites », plaisants et graves tour à tour, on découvre entre autres Thérèse jouant son rôle de maîtresse des novices, mettant en scène le triomphe de la Miséricorde sur la Justice, s’identifiant à Jeanne d’ Arc dans le mystérieux pressentiment d’un destin analogue, mesurant la profondeur de l’incroyance, actrice elle-même d’une pièce qui redoublera son épreuve de la foi, annonçant enfin sa mission posthume.

L’ Édition du Centenaire apporte, avec un texte critique définitif, une somme de documents, de recherches, d’analyses et de références qui permet d’éclairer la richesse de ces écrits de circonstance.

438 pages - Les Éditions du Cerf - 37.80 €

Pensées de Thérèse de Lisieux

Pensées I : Une tendresse ineffable

Pensées II : Aimer jusqu’à mourir d’amour

Pensées III : Les yeux et le cœur

Préfacés par Conrad de Meester

La figure, l’expérience et la spiritualité de Thérèse de Lisieux, déclarée docteur de l’Église par Jean-Paul II, ont parcouru le monde, où elle a semé les pensées toutes simples et profondes qui habitaient son cœur.

Dans cette anthologie, nous avons recueilli le suc de ses écrits. Ces trois petits volumes :

Pensées I : Une tendresse ineffable

Pensées II : Aimer jusqu’à mourir d’amour

Pensées III : Les yeux et le cœur

forment une synthèse de son message et une aide pour la prière.

Pensées I : Une tendresse ineffable - Cerf - 95 pages 10.00 €

Pensées II : Aimer jusqu’à mourir d’amour - Cerf - 94 pages - 10.00 €

Pensées III : Les yeux et le cœur - Cerf - 99 pages - 10.00 €

Œuvres complètes

L’ensemble de l’œuvre de Thérèse de Lisieux réunit en un seul volume : des manuscrits au derniers entretiens, tous les écrits de Thérèse préfacés, annotés…

Voici un livre attendu depuis de longues années.

Il est le résultat de quarante-cinq ans de travaux, commencés par Mgr André Combes, puis le P. François de Sainte-Marie, o.c.d., poursuivis par une équipes de carmélites de Lisieux, de religieuses, religieux et laïcs.

Ne cachons pas la joie provoquée par cette publication : pour la première fois, l’œuvre écrite de sainte Thérèse de l’ Enfant-Jésus et de la Sainte-Face est rendue aisément accessible en un seul volume, à la fois livre de lecture, de travail, de prières.

1590 pages sur papier bible - Les Éditions du Cerf - 80.60 €

Les mots de sainte Thérèse - Concordance générale

Un instrument de travail indispensable qui permet de tirer toutes les ressources de l’œuvre de sainte Thérèse.

Un instrument de travail indispensable qui permet de tirer toutes les ressources de l’Edition du Centenaire.

Cette Concordance Générale permet de retrouver immédiatement un mot, une référence, de corriger les citations approximatives, d’approfondir un sujet, de méditer sur un thème thérésien, de préparer une homélie, un article, une monographie sur des bases solides.

Il permettra une nouvelle fécondité des études thérésiennes du XXIe siècle.

Les éditions du Cerf - 960 pages - 184.20 €

Une pensée par jour avec Thérèse de Lisieux

Textes recueillis par Hélène Mongin

365 pensées de Thérèse… une par jour pour que Thérèse vous accompagne tout au long de l’année.

Médiaspaul - 109 pages - 5 €

Pensées choisies de Sainte Thérèse

L’essentiel du message de sainte Thérèse à travers quelques unes de ses Pensées Choisies et un choix de courts textes officiels.

Auteur : Janine Frossard

Celle dont Pie XI disait qu’elle était « l’étoile de son pontificat » et dont Jean-Paul II a fait un Docteur de l’Eglise exprime ici les joies et les peines de sa relation d’Amour avec Jésus. Elle utilise les termes simples de la vie de tous les jours mais sait aussi entrecouper sa réflexion d’élans poétiques. Elle ouvre et conseille une « petite voie toute nouvelle » pour conquérir le ciel.

Les textes courts, judicieusement choisis par Janine Frossard, permettent au lecteur de capter l’essentiel du message de la sainte qui, « à force d’être petite, a réussi à devenir grande ». Des textes pontificaux complètent ce recueil de « Pensées choisies » qui distillent une spiritualité accessible et chaleureuse autour des trois grands thèmes éternels de l’Amour, de la souffrance et de la mort. Un livre qui émeut et qui enseigne.

Téqui - 141 pages - 7.50 €

Lettres à mes frères prêtres

Dans ces lettres bouleversantes, Thérèse parle de la mission , bien sûr, mais aussi du sacerdoce, de la vie sacramentelle, de la communion des saints, de la fécondité de la prière, de l’amour de Dieu qui change la vie et de la joie chrétienne.

Thérèse de Lisieux écrivit seize lettres à un séminariste, Maurice Bellière, et à un jeune prêtre, Adolphe Roulland, tous deux destinés à l’aventure missionnaire, l’un en Afrique, l’autre en Chine.

Cette correspondance déploie dès les premiers courriers les signes d’une amitié spirituelle étonnante. Ces jeunes hommes, enthousiasmés par les encouragements de la petite carmélite, réaliseront le rêve de Thérèse : « Être à la fois prêtre, prédicateur et missionnaire. »

Les éditions du Cerf - 122 pages - 13.30 €

Maurice et Thérèse, l’histoire d’un amour

Cette correspondance entre Thérèse de Lisieux et un jeune prêtre passionné prend tout son relief grâce à la présentation chaleureuse de Mgr Ahern, qui en retrace pas à pas les circonstances.

Auteur : Patrick Ahern

En 1895, Thérèse Martin, jeune religieuse inconnue du Carmel de Lisieux, se voit désignée pour correspondre avec un futur missionnaire, Maurice Barthélemy-Bellière, afin de lui prodiguer des conseils spirituels.

Il en résulte d’emblée une relation exceptionnelle, une correspondance ardente entre ces deux jeunes gens qui ne se connaissent pas et ne se rencontreront jamais.

Au moment où Maurice Bellière traverse une grave crise personnelle et songe même à renoncer à sa vocation religieuse, celle qu’on appellera plus tard sainte Thérèse de l’Enfant Jésus lui témoigne tendresse et réconfort. Mais surtout, alors qu’elle approche de sa mort - en septembre 1897 - elle lui fait partager le meilleur de son message spirituel, cette « petite voie » qui mène au vrai visage de Dieu.

Dépassant le langage religieux et le jansénisme propres au catholicisme de son époque, Thérèse de Lisieux fait preuve d’une modernité étonnante pour parler de ce Dieu qui l’élève comme « en un ascenseur d’amour », sans nier pour autant les moments de doute ou de dépression.

Préfacée par la romancière Sylvie Germain, cette correspondance prend tout son relief grâce à la présentation chaleureuse de Mgr Ahern, évêque auxiliaire de New York, qui en retrace pas à pas les circonstances, comme on raconte une histoire d’amour.

DDB - 284 pages - 19.05 €

La bible avec Thérèse de Lisieux

Ce livre nous invite à retrouver toutes les citations et références bibliques dont Thérèse illustre ses propos et les commentaires qu’elle en a faits.

Nourrie de la Parole de Dieu, Thérèse réfère très souvent à l’Ecriture Sainte.

Suivant la chronologie de l’Ancien et du Nouveau Testaments, La Bible avec Thérèse de Lisieux nous invite à retrouver toutes les citations et références bibliques dont Thérèse illustre ses propos et les commentaires qu’elle en a faits.

Un livre qui s’adresse à un vaste public et qui invite à se plonger plus profondément dans les textes de la Parole de Dieu.

« Aux âmes simples, il ne faut pas de moyens compliqués », disait Thérèse de Lisieux. C’est ainsi qu’elle a lu la Bible : ne pouvant bénéficier des enseignements des savants et des sages, elle savait que Jésus révèle ses secrets « aux petits et aux humbles ».

Brûlant d’approfondir les mystères cachés de la Parole, elle a lu, copié, répété, médité, prié sans cesse cette Parole à travers les livres dont elle disposait et elle a pénétré ainsi plus loin que bien des sages, nous livrant l’essentiel du message biblique tel qu’elle l’a vécu.

Dans ce livre plein d’amour, on trouvera rassemblés tous les textes où Thérèse cite et commente la Bible, dans la vie quotidienne, pour elle-même et pour ceux qui l’entourent ; chacun y puisera un aliment pour sa méditation, un stimulant pour sa prière et une nourriture substantielle pour sa vie.

Les éditions du Cerf - 311 pages - 23.10 €

L’ « Histoire d’une âme »

C’est l’histoire de l’ « Histoire d’une âme » que retrace ici son meilleur connaisseur, Mgr Guy Gaucher : une mise au point approfondie sur ces manuscrits à lire et relire.

C’est l’histoire d’Histoire d’une âme de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face que retrace son meilleur connaisseur.

Refusé en mars 1898 par des éditeurs catholiques parisiens qui conseillent un imprimeur de province, l’ouvrage paraît en effet à la fin de l’année et connaît un succès immédiat.

On compte maintenant plus de quarante éditions et des traductions en une soixantaine de langues et dialectes.

Un tel rayonnement méritait une mise au point approfondie sur l’élaboration du livre, sur sa diffusion et sa réception. Comment est-on passé d’Histoire d’une âme aux Manuscrits autobiographiques ? Quelles ont été les corrections apportées par le carmel de Lisieux ? Cette approche porte une lumière indispensable sur le texte et sur les grandes intuitions spirituelles rappelées par celui qui fut un des artisans de la proclamation de Thérèse de Lisieux comme docteur de l’Église.

162 pages - Les Éditions du Cerf - 16.60 €

Vie et famille de Thérèse

Office Central de Lisieux - 57 rue du Carmel - 14100 Lisieux

Tel : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

Biographie de Thérèse

Histoire d’une vie - Thérèse Martin

Monseigneur Guy Gaucher propose ici une biographie spécialement destinée à la foule de ceux qui veulent connaître Thérèse dans le détail de sa vie réelle.

Auteur : Guy Gaucher

« Vous ne me connaissez pas telle que je suis en réalité », écrivait soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus à un jeune séminariste, quelques mois avant de mourir.

Guy Gaucher propose ici une biographie spécialement destinée à la foule de ceux qui veulent connaître Thérèse dans le détail de sa vie réelle.

Il s’est refusée à romancer ou à commenter pour rester fidèle à celle qui déclarait : « Je ne puis me nourrir que de la vérité. »

Cette Histoire d’une vie introduit à l’Histoire d’une âme en retraçant pas à pas l’itinéraire de la « petite dernière » des Martin qui, malgré tous ses handicaps, a osé croire, avec une téméraire audace, à l’amour miséricordieux du Père, « la réalité la plus fondamentale de l’Evangile », disait Jean-Paul II à Lisieux.

253 pages - Les éditions du Cerf - 13.70 €

Pour commander ce livre, merci de contacter l’Office Central de Lisieux - 57 rue du Carmel - 14100 Lisieux Tel 02 31 48 55 20 office-central chez therese-de-lisieux.com

Sainte Thérèse de Lisieux, la sainteté revisitée

Le destin de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus est un véritable mystère.

Auteur : Françoise Bouchard

Le destin de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus est un véritable mystère. Que s’est-il passé pour que cette jeune Carmélite totalement inconnue à sa mort (30 personnes assisteront à son enterrement) devienne une figure de proue incontournable de l’Eglise catholique et transforme la petite ville de Lisieux en un gigantesque lieu de pèlerinage.

Françoise Bouchard, nous prend par la main et nous fait découvrir le quotidien de Thérèse de l’Enfant-Jésus, ses origines, sa famille, son entrée au Carmel, ses difficultés, sa nuit, et les grâces reçues sur la voie de la petitesse et de l’abandon à l’amour miséricordieux.

Enseignante, Françoise Bouchard est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages sur les grandes figures de la foi telles Bernadette, le Curé d’Ars, Saint François de Sales ou Sainte Jeanne de Chantal aux Editions Salvator. Elle parcourt la France pour donner des conférences d’histoire et de spiritualité.

294 pages - Salvator - 19.90 €

Thérèse de Lisieux, une vie d’amour

La vie et le cheminement spirituel de Thérèse de Lisieux. Un point de vue différent par un spécialiste de la biographie féminine.

Auteur : Jean Chalon

Grande épistolière, poète, auteur de pièces de théâtre dont une remarquable Jeanne d’Arc accomplissant sa mission, peintre de fleurs, sainte Thérèse de Lisieux est, comme le fait remarquer dédaigneusement l’une de ses compagnes du carmel, « une artiste ». C’est surtout ce que l’on appellerait aujourd’hui une marginale, qui, pendant sa brève existence sera montrée du doigt.

Sa beauté, son hypersensibilité en font d’emblée une femme à part. A l’abbaye où elle est écolière comme au carmel où elle est considérée comme une incapable, Thérèse paie cher sa différence, qu’elle explique ainsi : « Mon excuse, c’est que je suis une enfant. »

Grâce au ciel, elle gardera toujours l’esprit d’enfance dans lequel elle puisera l’inspiration de sa fameuse « petite voie » et sa volonté déclarée de devenir sainte en menant une vie d’amour.

Cette fille de feu aurait dû vivre en Espagne, au temps de Thérèse d’Avila et de Jean de la Croix, qu’elle rejoint dans leurs sublimes élans. En son époque ravagée par la peur du péché mortel et la terreur de la damnation éternelle, Thérèse apporte l’apaisement d’un espoir en l’infinie miséricorde de Dieu…

281 pages - Les éditions du Cerf - 19.67 €

Petite vie de Thérèse de Lisieux

Marc Joulin, dominicain, en rédigeant ces pages, a tenté de saisir sur le vif l’essentiel du cheminement de Thérèse, si proche dans son fond de celui de tant de nos contemporains affrontés à l’incroyance.

Auteur : Marc Joulin

Carmélite à quinze ans, morte à vingt-quatre ans, Thérèse Martin n’a accompli qu’une courte vie sans qu’il s’y passât aucun événement notable…

Cependant les notes éparses qu’elle a laissées sont devenues un best-seller et le rayonnement de la petite sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus a touché des millions d’êtres humains, depuis des papes jusqu’à des chanteuses de cabaret.

Le secret de cette vie tient en l’audace de sa confiance en Dieu… Un chemin tout ordinaire, « une petite voie » accessible à tous et en même temps un amour du Christ plus dévorant qu’aucune passion humaine.

Marc Joulin, dominicain, en rédigeant ces pages, a tenté de saisir sur le vif l’essentiel du cheminement de Thérèse, si proche dans son fond de celui de tant de nos contemporains affrontés à l’incroyance. Car la modernité de Thérèse éclate dans son combat pour la foi. Avant tout, elle a été une croyante et un témoin des infinies possibilités de l’amour.

123 pages - DDB - 12.00 €

Thérèse de Lisieux, une petite fille qui voulait être sainte

Une biographie toute simple qui ne manque pas de profondeur.

Auteur : Dominique Perrier

Thérèse est entourée d’amour dès sa plus tendre enfance. Mais au décès de sa mère, Thérèse âgée - de quatre ans et demi seulement - se renferme sur elle-même au point d’en tomber malade. Elle est guérie par le sourire de la Vierge Marie le 13 mai 1883.

A quinze ans, elle choisit de rentrer au Carmel. Elle y découvre l’amour.

Mais atteinte de la tuberculose, elle décède à l’âge de 24 ans et 9 mois.

Pour elle commence sa mission : Faire aimer le Bon Dieu comme je l’aime.

58 pages - Editions Corlet - 2.50 €

Sa famille et son environnement

Correspondance Familiale

La correspondance de Zélie et Louis MARTIN devient le miroir de leur charité et de leur attachement indéfectible à Dieu. Les anthropologues se réjouissent du document de grande valeur sur l’histoire des mentalités que représente cette famille.

Auteur : Louis et Zélie Martin

L’intérêt pour les parents de Thérèse de Lisieux ne cesse de croître en France et dans le monde.

L’ Église vient de les déclarer « bienheureux », en les considérerant comme des modèles pour les couples chrétiens.

Dés lors, la correspondance de Zélie et Louis Martin devient le miroir de leur charité et de leur attachement indéfectible à Dieu.

Les anthropologues se réjouissent du document de grande valeur sur l’histoire des mentalités que représente cette correspondance minutieuse d’une famille au temps de Madame Bovary.

La partie la plus importante de cette édition intégrale est constituée des 218 lettres adressées par Zélie à sa famille installée à Alençon. Seulement 16 lettres de Louis Martin ont été retrouvées.

Le lecteur découvre à travers cet exemple exceptionnel la modernité des épreuves qu’a dû affronter le couple Martin : mariage tardif, angoisse pour l’avenir des enfants, soucis économiques, cancer du sein pour Zélie, maladie d’Elsheimer pour Louis.

Mais s’y révèlent aussi l’amour fou d’un couple et la passion d’un père et d’une mère pour les enfants. Le bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que la terre écrira Thérèse de Lisieux.

Les Éditions du Cerf - 411 pages - 24.00 €

Louis et Zélie Martin, les saints de l’ordinaire

L’histoire de ce couple qui vécut dans l’amour de Dieu. Pourtant voués au cloître Louis Martin et Zélie Guerin se marient en 1858 et deviennent les parents de 9 enfants dont Thérèse qui deviendra sainte Thérèse de Lisieux. Au milieu des contraintes, des épreuves et des joies de la vie de famille, le couple a toujours eu une confiance sans faille en Dieu.

Auteur : Hélène Mongin

C’est l’histoire de deux âmes.

Le 13 juillet 1858, en l’église Notre Dame d’Alençon, Louis Martin épouse Zélie Guérin. Il a 34 ans, elle 26 ; ils ne se connaissent que depuis trois mois, mais ne doutent pas une seconde que ce mariage soit la volonté de Dieu.

Pourtant, c’est le cloître que ces deux cœurs ardents avaient tendu dans leur jeunesse. Mais Dieu les appelait à une autre forme de sainteté.

Ils connurent un amour sans ombre et eurent neuf enfants parmi lesquels figure la petite Thérèse, qui est aussi, au dire de Pie X, « la plus grande sainte des temps modernes ».

A ce titre, tout le monde les connaît. Mais qui sont-ils au juste, ces parents que leur fille jugeait plus dignes du ciel que de la terre ?

La lecture de la très vivante biographie qu’Hélène Mongin leur consacre est une véritable rencontre avec deux âmes d’exception assorties par les soins d’un profond dessein de la Providence. On a vite fait de s’incliner devant leur humanité à la fois tendre et héroïque. Leur existence est frappante de modernité.

Au milieu des contraintes, des épreuves et des joies ordinaires de la vie de famille, ils nous montrent un chemin extraordinaire.

Celui d’une confiance et d’une amitié sans faille avec Dieu, toujours premier servi.

Licenciée en philosophie, Hélène Mongin travaille aujourd’hui à L’Office Central de Lisieux. Passionnée de Thérèse, elle lui a consacré un petit ouvrage : Une pensée par jour avec sainte Thérèse de Lisieux, aux éditions Médiaspaul.

Éditions de l’Emmanuel - 181 pages - 16.00 €

Histoire d’une famille

La vie du foyer incomparable où s’épanouit sainte Thérèse de Lisieux. Une école de sainteté nous est apportée par le Révérend Père Piat.

Auteur : Stéphane-Joseph Piat

Le Bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre.

Ce récit aux allures de monographie retrace au fil des jours les mille événements qui ont jalonné l’existence de la famille Martin.

Il permet d’en scruter les ressorts cachés, de saisir la profonde tendresse et l’intensité de l’esprit chrétien qui habitait chacun de ses membres, en un mot l’âme du foyer.

Un grand nombre de documents, d’une valeur inestimable, ont servi à dépeindre ce tableau exceptionnel d’une famille exemplaire, celle des époux Louis et Zélie Martin et de leurs cinq filles, dont sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face.

Téqui - 330 pages - 24.00 €

Louis et Zélie Martin

Pour une juste connaissance de nos nouveaux Bienheureux et quelques extraits de leur correspondance.

Auteur : Laurence Panontin

A travers cette brève présentation de l’histoire, vous allez découvrir Louis et Zélie Martin ; vous allez aussi parcourir l’étonnant chemin qui fait d’eux un couple de « bienheureux ».

Ils sont loin de nous par l’époque et les lieux où ils ont vécu, mais ils seront proches de nous par leur façon de vivre leur amour de couple, de parents, par leur insertion dans la vie locale et paroissiale. Ils ont vécu les mêmes bonheurs et les mêmes drames que leurs contemporains. Leurs témoignages nous ouvrent, nous aussi, au sens que nous donnons à nos vies et à l’espérance. L’Église, en les déclarant « bienheureux », nous les propose comme des amis qui désormais nous accompagnent.

Préface de Mgr Bernard Lagoutte, recteur de la Basilique

OCL - 39 pages - 2.00 €

Zélie et Louis Martin, les saints de l’escalier

Zélie et Louis Martin ont progressé dans la sainteté en traversant les étapes que rencontrent les couples modernes. Leur existence est un témoignage d’une indéracinable et joyeuse espérance. Thérèse écrivait d’ailleurs : « Le bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre ».

Auteur : Alice et Henri Quantin

On connaît mal la vie des parents de Thérèse de Lisieux.

Ils furent liés par un amour fou, passionnés par l’éducation de leurs cinq filles et bouleversés par la mort de quatre enfants.

Leur existence est un témoignage d’une indéracinable et joyeuse espérance.

Thérèse écrivait d’ailleurs : Le bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre

Zélie et Louis Martin ont progressé dans la sainteté en traversant les étapes que rencontrent les couples modernes : ils se marient tard, s’inquiètent de la réussite de leurs affaires, sont soucieux de l’éducation de leurs enfants et sont terrassés par les maladies contemporaines : le cancer pour Zélie et une maladie neuro-psychiatrique pour Louis.

Thérèse rêvait de rejoindre le Christ par l’ascenseur de l’amour. Zélie et Louis Martin ont rallié le ciel plus lentement, dans l’effort, par l’escalier de service.

A la fois grave et plein d’humour, rédigé par un couple d’aujourd’hui sur un couple d’hier, ce livre réinvente l’art de l’hagiographie.

Alice et Henri Quantin ont vingt-huit et trente-deux ans. Ils ont quatre enfants. Henri est agrégé de lettres et enseigne à Lyon.

Les Éditions du Cerf - 154 pages - 16.80 €

Léonie Martin - Une vie difficile

Ce livre nous fait découvrir l’évolution spirituelle et le progressif oubli de soi, de Léonie Martin, la façon dont elle a vécu dans le concret de sa vie religieuse.

Auteur : Marie Baudouin-Croix

Léonie Martin fut la moins douée des quatre sœurs de Sainte Thérèse de Lisieux. Ce fut une enfant difficile qui vivait pourtant en un milieu familial préservé. Adolescente, elle est attirée par la vie religieuse. Cependant, ce n’est qu’à la quatrième entrée qu’elle parvient à s’y maintenir.

Léonie fut Visitandine à Caen. Elle n’a pas ressenti de jalousie pour ses quatre sœurs, toutes Carmélites à Lisieux, qui lui semblaient réaliser, si pleinement, ce qu’elle aurait voulu vivre, malgré ses faiblesses, ses déficiences, ses incohérences parfois. Elle se fit la disciple de Thérèse, sa cadette de dix ans : elle a suivi intérieurement la voie d’enfance spirituelle, et vécu jusqu’à sa mort à près de 80 ans, dans la plus grande simplicité et le plus total abandon en Jésus, son Bien-Aimé.

Le rayonnement de Léonie après sa mort fut très rapide : de tous les continents des lettres arrivèrent et arrivent constamment à la Visitation de Caen pour réclamer l’aide de la « pauvre Léonie » comme on l’appelait en famille, ou pour la remercier de grâces obtenues par son intercession.

La vie de Léonie tient en ces mots qu’elle écrivit : Ô mon Dieu, dans ma vie où Vous avez mis peu de ce qui brille, faites que comme Vous, j’aille aux valeurs authentiques, dédaignant les valeurs humaines pour estimer et ne vouloir que l’absolu, l’éternel, l’Amour de Dieu, à force d’Espérance.

Les éditions du Cerf - 219 pages - 16.60 €

Mère Agnès de Jésus

Pauline Martin, soeur aînée et « Petite Mère » de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.

Auteur : Jean Vinatier

Pour la première fois, la vie très riche de Pauline, « Petite Mère » de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, est racontée au public.

Mère Agnès a joué un rôle considérable auprès de sa sœur en l’invitant, en tant que prieure, à rédiger les Manuscrits autobiographiques. Après la mort de Thérèse, elle a consacré le reste de son existence à promouvoir le rayonnement spirituel de sa petite sœur : prieure à vie du carmel de Lisieux, elle a participé aux procès de canonisation, à la construction de la basilique, à l’accueil à Lisieux de la Mission de France.

La vie de Mère Agnès est une page essentielle du développement de la spiritualité thérésienne.

Jean Vinatier, prêtre de la Mission de France, historien et auteur de nombreux ouvrages d’histoire contemporaine, est actuellement aumônier du carmel du Mans.

Les éditions du Cerf - 270 pages - 23.30 €

Thérèse de Lisieux carmélite - La règle, la Liberté et l’Amour

Une étude toute simple sur Thérèse carmélite dans le cadre réel de sa vie quotidienne, mais encore une étude très précise à partir de la Règle, des Constitutions et du Papier d’exaction.

Auteur : Emmanuel Renault

La doctrine spirituelle de sainte Thérèse de Lisieux est devenue un bien d’Eglise, connu et apprécié dans le monde entier. Sa simplicité et sa richesse sont accessibles à tous ceux qui l’abordent sans préjugés. La facilité avec laquelle chacun peut y trouver sa manne, la profondeur et l’universalité de ses réponses aux difficultés et aux problèmes de la vie quotidienne de nos contemporains, font oublier les conditions dans lesquelles la sainte a dû élaborer sa doctrine : dans le contexte austère de la vie communautaire, de la Règle et des Constitutions en vigueur dans les carmels français de la fin du XIXe siècle où elle a vécu.

Thérèse est géniale à plus d’un titre : pour voir redécouvert la valeur « des petits riens » qui remplissent la vie ordinaire de tout homme et qui suffisent à demeurer avec Dieu, pourvu qu’ils soient vécus avec persévérance dans la confiance et l’abandon de l’enfant dans les bras de son Père, et encore pour s’être dégagée des conceptions jansénistes et légalistes de son temps en retrouvant le Visage plein de tendresse du Père qui fait toujours prévaloir sa Miséricorde sur sa Justice…

L’auteur, carme déchaux, dont l’intention est de mettre en lumière le visage caché de Thérèse carmélite, s’est efforcé de laisser la sainte exprimer elle-même ce qu’elle a voulu être et faire en entrant au Carmel à quinze ans, afin de montrer comment elle a suivi sa Règle avec une fidélité héroïque, trouvé son bonheur dans la souffrance, aimé sa famille religieuse en s’inspirant de la tradition de son Ordre, de l’exemple et des enseignements de ses Maîtres : Thérèse d’Avila et Jean de la Croix. C’est ainsi qu’elle est parvenue à cette plénitude de nature et de grâce qui lui vaut une gloire posthume sans précédent.

Les éditions du Cerf - 158 pages - 16.00 €

Une novice de sainte Thérèse

Vie, souvenirs et témoignages d’une novice très proche de sainte Thérèse

Auteur : Soeur Marie de la Trinité

En 1894, après avoir vécu sa jeunesse à Paris, Marie-Louise Castel entre au Carmel de Lisieux. Elle a vingt ans. Sensible et pleine de vivacité, elle bénéficie des conseils et de l’amitié de la jeune maîtresse des novices : sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus. Et elle vivra au Carmel jusqu’en 1944.

Les souvenirs rassemblés par Pierre Descouvemont, bien connu pour ses études sur la spiritualité thérésienne, constituent un témoignage unique sur Thérèse et son entourage. Ils fournissent un reportage « en direct » sur la vie du Carmel de Lisieux dans le demi-siècle qui a suivi la mort de Thérèse le procès de canonisation et ses multiples conséquences vécues au jour le jour derrière les grilles du monastère.

Le témoignage très simple de sœur Marie de la Trinité montre aussi comment la spiritualité du sourire peut atteindre à l’héroïsme : souffrant d’un douloureux ulcère au visage dans les dernières années de sa vie, elle veut jusqu’au bout rester « un enfant qui ne fait pas le malin », et elle répète : « Non, la vie n’est pas triste ! »

Les éditions du Cerf - 187 pages - 18.80 €

Monseigneur Flavien Hugonin, l’évêque de Thérèse de Lisieux

Le Père de Saint-Louvent nous offre dans cet ouvrage l’unique biographie de l’évêque qui a permis à Thérèse d’entrer au Carmel.

Auteur : François de Saint Louvent

Né à Thodure (Isère) en 1823, Flavien Hugonin fait ses études au collège de Bourgoin où sa famille s’est établie.

C’est là que l’abbé Dupanloup, supérieur du Séminaire de Saint-Nicolas-du-Chardonnet et futur évêque d’Orléans, rencontre le jeune Flavien. Il lui propose de poursuivre ses études au Séminaire de Saint-Nicolas, Flavien accepte ; il devient le condisciple des futurs cardinaux Lavigerie, Foulon et Lagénieux, ainsi que d’Ernest Renan.

Ordonné prêtre en 1850, il est professeur, puis supérieur de l’Ecole des Hautes Etudes Ecclésiastiques, appelée communément Ecole des Carmes, et doyen des chapelains de Sainte-Geneviève à Paris. Ses vues sur l’ontologisme, dont il est un ardent défenseur, lui valent bien des ennuis lorsqu’il est nommé évêque de Bayeux et Lisieux, en 1867, par Napoléon III. Au Concile de Vatican I, il s’élève contre l’opportunité de la définition du dogme de l’infaillibilité pontificale.

En 1887, il reçoit, à Bayeux, la visite de Thérèse Martin, qui sollicite son admission au Carmel, malgré son jeune âge. Deux mois plus tard, il accorde l’autorisation demandée et, en 1889, préside la prise d’habit de la jeune carmélite. En 1893, il se voit offrir l’archevêché de Lyon qu’il décline : « Un évêque n’aime bien qu’une fois, répond-il, surtout quand c’est l’Evêque de Bayeux ». Sa mort à Caen (1898) suit de quelques mois celle de Sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Entre-temps, Monseigneur Hugonin accorde l’imprimatur nécessaire à la première édition de l’Histoire d’une âme.

Parole et Silence - 216 pages - 20 €

Le message de Thérèse

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Ce que croyait Thérèse de Lisieux

Relecture de l’enseignement du catéchisme à l’école de Thérèse, une « traduction à l’usage des petits » de ce qu’enseigne la plus haute théologie et de ce dont vit l’Église.

Auteur : Gabriel-Marie Garrone

Il y a chez sainte Thérèse de Lisieux une joie de croire qui engendre l’impatience de faire partager la surabondance des divines miséricordes. Aimer et être aimée, faire aimer, ce sont les trois étapes inséparables de son dessein et de sa vocation. Son plus cher désir c’est, au-delà de la mort, de passer son ciel à faire du bien sur la terre.

Vouloir reprendre, à la lumière de son témoignage, l’enseignement de notre foi, ne peut qu’être profitable et c’est ce qui apparaîtra sans doute à la lecture de ce livre. Cette expérience d’une âme fidèle est expérience d’Eglise, vécue à l’écoute de l’Esprit saint. Les vérités de la foi et celles de la vie chrétienne sont ici saisies dans leur simplicité originelle, dans leur climat d’authenticité. A méditer ce que dit Thérèse de la prière, on verra s’évanouir tant de contradictions où nous nous enfermons. A l’entendre parler du péché sans recherche littéraire, ce sont de véritables clefs qui s’offrent à notre pensée et à notre action. A chaque instant, des formules surgissent dont la parfaite transparence fait penser à saint Jean. C’est également une joie pour le dialogue oecuménique, d’entendre affirmer avec tant de puissance la gratuité du don de Dieu.

S’il est vrai que des théologiens et des exégètes ont pu trouver chez elle comme un écho de l’Evangile, comme une confirmation de leurs recherches et de leurs travaux, combien de chrétiens, combien d’hommes d’aujourd’hui, perdus sans boussole, peuvent lui devoir de regagner la route de la foi.

Mame - 227 pages- 5 €

Dynamique de la confiance

Maître-livre pour la connaissance de sainte Thérèse et de sa doctrine, Dynamique de la Confiance reprend l’itinéraire qui a conduit Thérèse jusqu’à sa grande découverte et au-delà.

Auteur : Conrad de Meester

À l’homme d’aujourd’hui, souvent déprimé par l’angoisse et le découragement, Thérèse de Lisieux rappelle que le quotidien peut devenir merveilleux. Et sa « voie d’enfance spirituelle » apparaît bien comme « la traduction de l’idéal évangélique providentiellement offerte au monde moderne » (Yves Congar).

Ce livre reprend l’itinéraire qui a conduit Thérèse jusqu’à sa grande découverte et au-delà ; il entre dans sa psychologie simple et surprenante, et revit avec elle la lente éclosion de sa conviction.

Entre Dieu et Thérèse, consciente de son inachèvement, c’est la confiance qui, finalement, jette le pont. Confiance et amour.

Maître-livre pour la connaissance de sainte Thérèse et de sa doctrine, Dynamique de la Confiance reprend l’itinéraire qui a conduit Thérèse jusqu’à sa grande découverte et au-delà. L’un des ouvrages les plus importants de la vaste bibliothèque thérésienne.

Le Père Conrad De Meester, carme, est l’auteur de nombreux ouvrages sur les maîtres spirituels du Carmel . Thérèse de Lisieux, Laurent de la Résurrection, Élisabeth de la Trinité. Il a établi en particulier l’édition critique des œuvres complètes d’Élisabeth de la Trinité, aux Éditions du Cerf.

Éditions du Cerf - 586 pages - 27.30 €

Je choisis tout

On ne saurait s’attendre à trouver ici une hagiographie classique. Les textes du Père Molinié, comme a pu le voir dans ses autres livres, ne peuvent s’inscrire dans les normes habituelles : ils jaillissent de son cœur comme un buisson ardent.

Auteur : Père Molinié

« Thérèse n’a jamais cessé, dit le Père Molinié, de me poursuivre par le sentiment brûlant de sa douceur ». C’est pourquoi ce livre est véritablement incandescent. Il brûle, tout au long de ses pages, du feu « d’une douceur déchirante » dont se consumait Thérèse elle-même.

Il y a là, bien sûr, comme le dit le sous-titre, une présentation de la vie et du message de Thérèse de Lisieux. Mais certainement pas à la manière dont on concevait, naguère, les vies des saints. On ne saurait, il est vrai, attendre du Père Molinié une hagiographie classique.

Déjà, dans Adoration ou Désespoir et tous ses autres livres, il avait montré que ses écrits ne peuvent s’inscrire dans les normes habituelles : ils jaillissent de son cœur comme d’un buisson ardent. Ce qu’il recherche ici, ce qu’il crie et murmure à la fois, c’est que, comme l’a écrit le Frère Ephraïm, Thérèse est « la théologienne envoyée par Dieu pour notre temps » et qu’elle sera « le docteur du réveil mystique du XXIe siècle ».

« Ouvrez l’Evangile, dit le Père Molinié dans sa préface, ouvrez votre cœur, et que Thérèse vous parle elle-même comme elle m’a parlé ». C’est cette présence de Thérèse qui fait qu’on ne peut lire ce livre sans « sentir son cœur tout brûlant au-dedans de soi-même » comme les disciples d’Emmaüs.

CLD - 241 pages - 18.30 €

L’enfance spirituelle

L’auteur nous introduit dans un esprit filial et nous montre combien la doctrine de Thérèse, si elle est accessible a tous, n’en demeure pas moins exigeante… et tellement actuelle.

Auteur : Mgr Barthe

L’Évangile est incontournable : Si vous ne redevenez comme des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux (Mt 18,2).

Encore faut-il bien comprendre cette parole.

L’enfance spirituelle n’a rien à voir avec l’infantilisme ou la mesquinerie. Elle n’est pas non plus une dévotion « à l’eau de rose » qu’aurait inventée Thérèse de Lisieux, mais un retour au cœur même de l’Évangile devenir enfants de Dieu.

L’auteur - ami de Thérèse - nous introduit dans cet esprit filial et nous montre combien la doctrine qu’elle nous propose, si elle est accessible à tous, n’en demeure pas moins exigeante… et tellement actuelle.

Mgr Barthe a été Évêque du diocèse de Monaco puis de celui de Fréjus-Toulon. En 1926, alors qu’il assiste à une cérémonie organisée pour la canonisation de Thérèse, il comprend la nouveauté de son message qu’il prêchera tout au long de sa vie. Actuellement retiré près d’un Foyer de Charité, il assure un ministère d’accompagnement spirituel et de prédication.

Éditions des Béatitudes - 92 pages - 5.00 €

Les mains vides

Un livre de sagesse qui ne se contente pas de décrire le cheminement de Thérèse, mais dans lequel chacun peut retrouver sa propre expérience spirituelle. Un classique de l’itinéraire spirituel de Thérèse de Lisieux.

Auteur : Conrad de Meester

De sainte Thérèse de Lisieux on a dit que, inconnue pendant sa vie, elle était méconnue après sa mort. En effet, les réalités les plus grandes, surtout s’il s’agit en même temps des plus simples, sont longues à devenir compréhensibles.

Nous commençons seulement à percevoir jusqu’où nous entraîne le message de Thérèse - un message que le monde attend et qui est de plus en plus actuel. Ce livre du Père Conrad De Meester est mondialement connu ; en voici l’édition complètement revue et mise à jour. Il indique mieux encore quel fut pour Thérèse et quel est pour les hommes d’aujourd’hui le chemin qui mène vers Dieu. Une remarquable synthèse de la doctrine spirituelle de Thérèse. Un livre de sagesse qui ne se contente pas de décrire le cheminement de Thérèse, mais dans lequel chacun peut retrouver sa propre expérience spirituelle. Un livre facile et simple à lire, un classique de l’itinéraire spirituel de Thérèse de Lisieux.

Le Père Conrad De Meester carme, est l’auteur de nombreux ouvrages sur les maîtres spirituels du Carmel : Thérèse de Lisieux, Laurent de la Résurrection, Élisabeth de la Trinité. Il a réalisé en particulier l’édition critique des Œuvres complètes d’Élisabeth de la Trinité, aux Éditions du Cerf.

Éditions du Cerf - 229 pages - 22.10 €

Sainte Thérèse de Lisieux Docteur de l’Eglise - Guide de lecture

Un guide de lecture très pratique qui donne de nombreuses références sur de grands thèmes Thérésiens.

Les index onomastique et thématique permettent une consultation facile.

Auteur : Pierre Descouvemont

Dans un langage souvent très imagé, Thérèse nous livre un message dont la profondeur n’est plus guère aujourd’hui contestée. Encore faut-il percevoir toute la richesse théologique de la « petite voie » et ne jamais la réduire à une seule formule.

Simple, Thérèse n’est jamais simpliste. Tantôt elle se tient devant Dieu comme la petite sœur des pécheurs, assise à leur table, pauvre et pécheresse comme eux ; tantôt comme leur « petite maman » , chargée d’obtenir leur conversion par la générosité sans faille de son amour. Ce guide de lecture propose vingt-deux portes d’entrée pour étudier les œuvres de ce nouveau docteur de l’Eglise.

Chaque chapitre présente en outre le commentaire d’un grand texte de la sainte. L’auteur analyse aussi l’origine des allergies que provoque encore parfois la présentation du message de Thérèse et les raisons de son immense impact actuel.

Prêtre du diocèse de Cambrai, l’abbé Pierre Descouvemont a enseigné pendant plus de vingt-cinq ans la philosophie en classes terminales. Il est actuellement conseiller national des Equipes Notre-Dame. Il a publié un certain nombre d’ouvrages Guide des Difficultés de la foi catholique, Les Chemins de la prière, Guide des Difficultés de la vie quotidienne et neuf ouvrages sur Thérèse de Lisieux, notamment deux livres d’art Thérèse et Lisieux, et Sainte Thérèse de Lisieux, la vie en images qui présentent, avec plus de mille cinq cents photographies, son environnement culturel et iconographique.

Les éditions du Cerf - 406 pages - 26.50 €

Thérèse - Aimer c’est tout donner

Depuis sa mort, le 30 septembre 1897 , Thérèse de Lisieux n’a pas cessé de faire pleuvoir, selon ses propres termes, des « pluies de roses ». De nombreuses personnes en témoignent. Mais le plus étonnant, c’est la profondeur de son message : Thérèse conquiert non seulement les pauvres, les petits, mais aussi les grands penseurs de notre temps. Devenue Docteur de l’Église, elle est aussi docteur de l’Amour.

Éditions de l’Emmanuel - 122 pages - 6.90 €

Thérèse carmélite

Son itinéraire spirituel et sa place au cœur de l’Église, sa voie, sa « science d’amour » et son doctorat, sa présence universelle à son enracinement carmélitain. Une vérité souvent oubliée ou ignorée, voire même édulcorée dans la très abondante littérature thérèsienne.

Sous la direction de Dominique Poirot

Son itinéraire spirituel et sa place au cœur de l’Eglise, sa voie, sa « science d’amour » et son doctorat, sa présence universelle et son rayonnement missionnaire, Thérèse de l’Enfant-Jésus les doit essentiellement à son enracinement carmélitain. Une vérité souvent oubliée ou ignorée, voire même édulcorée dans la très abondante littérature thérèsienne.

Le Carmel, c’est l’un de ses premiers grands désirs conscients : « …j’ai désiré me faire religieuse dès l’éveil de ma raison et j’ai désiré le Carmel aussitôt que je l’ai connu parce dans cet ordre je trouvais que toutes les aspirations de mon âme seraient remplies ». Thérèse le choisit « uniquement pour répondre à l’appel de Jésus » qui l’y a « transplantée » après l’avoir libérée de ses illusions. Elle s’y précipite « pour Jésus seul » afin d’y vivre le charisme de Thérèse d’Avila : « Je suis venue pour sauver les âmes et surtout afin de prier pour les prêtres ». Elle s’y identifie au Crucifié. Elle y sera envahie par la « science d’amour » après avoir altéré la soif d’amour de Jésus. Elle y enfantera les âmes. Elle s’y offrira en victime d’holocauste à l’Amour miséricordieux. Elle y réalisera son offrande sacerdotale en mourant, au cœur de l’Eglise, dans une passion identique à celle de Jésus. Le carmel sera son « arche sainte », son « berceau…sa délicieuse oasis », son havre de paix et de bonheur durable, où les austérités elles-mêmes sont délicieuses et où tout se revêt de dimension théologale. Elle y grandit dans l’amour de Dieu et, en Lui, elle approfondit son amour du prochain.

Oui, Thérèse est une carmélite prophète. Elle vit à fond le Carmel. Et le charisme du Carmel devient avec Thérèse une prophétie. Au Carmel, Thérèse est prophète. Elle est très tôt choisie par l’Ordre comme maîtresse de vie spirituelle : carmes et carmélites lui confient leurs noviciats dans tous les pays du monde. Elle remplira les noviciats mais veillera surtout à la formation des novices. Parmi ses disciples, l’on compte des saints, des vénérables, des serviteurs de Dieu, de grands écrivains et d’éminents responsables. Sa « petite voie » est reçue comme la voie authentique du Carmel. Je n’en veux pour exemple que sainte Thérèse Bénédicte de la croix (Edith Stein) qui admire la vie d’amour de Thérèse. Chercheuse de la vérité, elle découvre aussi à son école l’amour comme la seule vérité.

Carmélite prophète, Thérèse est universelle. Elle universalise le Carmel car, pour la jeune carmélite comme pour sa Madre, « le zèle d’une carmélite doit embraser le monde ».

Les éditions du Cerf - 365 pages - 40 €

Thérèse de Lisieux et son prochain

Thérèse sut trouver dans l’approfondissement spirituel des remèdes pour traverser les difficultés inévitables de toute vie communautaire. La charité de Thérèse s’étendait au monde entier.

Auteur : Pierre Descouvemont

Thérèse n’eut de cesse de rendre grâce pour ses frères, cadeaux de Dieu, tout en veillant à ne pas chercher en eux un bonheur qu’elle ne voulait trouver qu’en Lui.

Elle sut trouver dans l’approfondissement spirituel des remèdes pour traverser les difficultés inévitables de toute vie communautaire. La charité de Thérèse s’étendait au monde entier.

Elle espérait, en vivant radicalement sa vocation de carmélite, attirer un grand nombre de frères et de sœurs vers le Christ. Elle découvrit dans l’Évangile comment sa vie pouvait être féconde. Par la prière, elle comprit que sa mission se poursuivrait sur terre après sa mort.

Prêtre du diocèse de Cambrai, Pierre Descouvemont est l’auteur de nombreux livres dont certains sont devenus des incontournables dans le domaine de la transmission de la foi (le Guide des difficultés de la foi catholique), de la vie spirituelle (Marie au cœur de nos vies) et de la destinée de Thérèse de Lisieux (l’album Thérèse et Lisieux, Sur les pas de Thérèse.)

Les éditions du Cerf - 329 pages - 24.20 €

Thérèse de Lisieux, une espérance pour les familles

Paradoxe, à première vue, de demander à une jeune femme cloîtrée du XIXe siècle une parole pour les familles du troisième millénaire ?

Auteur : Jacques Gauthier

Paradoxe à première vue, de demander à une jeune femme cloîtrée du XIXe siècle une parole pour les familles du troisième millénaire ?

Aux JMJ de Paris de 1997, Jean Paul II parlait déjà de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus comme d’une « … maîtresse de sagesse spirituelle de beaucoup de personnes consacrées ou de laïcs ».

On comprendra aisément, à la lecture de cet ouvrage, ce que la petite Thérèse peut apporter, à travers sa propre expérience : son enfance a été profondément marquée, peut-être plus que tout autre saint, par sa vie de famille, toute sa jeunesse a été entourée de beaucoup d’amour.

Au cœur de cette « petite église domestique » que constitue chaque famille, Thérèse se fait tout à la fois conseillère en vie conjugale (elle a vécu l’union sponsale avec le Christ) et en éducation familiale (elle a été maîtresse des novices). Et la voilà au fil des pages qui trace tout un programme pour les couples et les familles, enseignant à chacun à « supporter avec douceur ses imperfections » ?

Marié et père de quatre enfants, Jacques Gauthier est professeur de théologie à l’Université Saint-Paul d’Ottawa. Ce canadien essayiste et conférencier, a publié une trentaine de livres dont les deux succès que sont les défis du jeune couple (1991) et la crise de la quarantaine (1999). Amoureux de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, il lui a déjà consacré trois ouvrages.

Éditions des Béatitudes - 140 pages - 12.80 €

Ton amour a grandi avec moi

Le Père Marie-Eugène nous fait pénétrer au cœur du message de Thérèse. Une livre clé pour le Doctorat.

Auteur : Père Marie-Eugène

Carme et fondateur de l’Institut Notre-Dame de Vie, auteur de Je veux voir Dieu, le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967), a travaillé toute sa vie pour faire connaître Thérèse de Lisieux.

Il nous fait pénétrer ici au cœur du message thérésien : la découverte expérimentale de Dieu Amour. Parfaite disciple de saint Jean de la Croix, authentique contemplative parvenue au sommet de la sainteté, Thérèse s’est révélée à lui comme un des « plus puissants conducteurs d’âmes de tous les temps ».

Il veut mettre à la portée de tous sa doctrine de l’enfance spirituelle, doctrine évangélique Si féconde pour l’Eglise d’aujourd’hui. « Il nous semble désormais acquis qu’il faille mettre le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus parmi les disciples les plus importants de sainte Thérèse de Lisieux au XXe siècle… et pour les temps à venir » (Guy Gaucher)

Éditions du Carmel - 194 pages - 11.00 €

L’influence de Thérèse

Auprès de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus - Témoin de l’amour

Pourquoi des foules se rassemblent-elles autour des reliques de sainte Thérèse, chaque fois qu’elles se déplacent et arrivent dans un lieu ? C’est la question que s’est posé, le père Claude Sarrasin, prêtre de Notre Dame de Vie.

Auteur : Claude Sarrasin

Rien n’est plus important, quand on entend parler de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, que de découvrir la grâce de Dieu en elle. Toute personne découvre avec joie la puissance d’aimer chez Thérèse. C’est l’amour de Jésus qui l’a libérée, transformée, et qui a rendu si attirants sa douceur et son service des plus pauvres d’entre nous, les pécheurs… Thérèse priant, cherchant avec confiance le Seigneur, guidée par Jean de la Croix dans la « nuit de la foi » , parvient à la plénitude de l’amour en si peu d’années ! Sa découverte de la miséricorde a corrigé les tristes déformations de notre christianisme et inspiré tant de visages de la sainteté du XXe siècle ! Il en sera encore ainsi dans l’avenir. L’extraordinaire rayonnement spirituel des reliques de Thérèse, partout dans le monde, atteste l’impact direct et simple de son enseignement comme Docteur de l’Église.

Le Père Claude Sarrasin est prêtre de Notre-Dame de Vie. Docteur en théologie, il enseigne auprès de séminaristes et de laïcs. Il accompagne également de nombreux foyers qui veulent associer leurs responsabilités professionnelles et familiales avec le soutien de l’oraison quotidienne. Il enseigne aussi la catéchèse à des jeunes lycéens et a rédigé de nombreux articles théologiques et pratiques sur la contemplation de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Parole et Silence - 120 pages - 12.50 €

Comme un papillon maladroit

Un ouvrage bienfaisant pour tous les chrétiens qui affrontent un quotidien difficile, et qui peut particulièrement toucher les personnes converties.

Auteur : André Pighiera

Vint-cinq ans après la rencontre qui a bouleversé sa vie et sept ans après le livre qui raconte cet événement, Un phare dans la nuit. Sauvetage avec Thérèse de Lisieux (Ed.du Cerf, 2000), André Pighiera fait le point sur les fruits de cette conversion et sur le contraste étonnant qui est à vivre entre l’action de grâce toujours vive devant l’œuvre de Dieu et sa miséricorde et le quotidien de la foi et de la charité, moins facile à assumer dans la durée.

Les éditions du Cerf - 214 pages - 18.00 €

Un phare dans la nuit - Sauvetage avec Thérèse de Lisieux

Le témoignage simple et saisissant de André Pighiera : véritable hymne d’action de grâce.

Auteur : André Pighiera

André Pighiera a connu la nuit durant de longues années : enfance dans un quartier misérable de Marseille, environnement familial difficile, adolescence à l’hôpital, terrible apprentissage de la vie professionnelle, alcool, révolte, tentation du suicide, séduction d’une secte…

Près de sombrer, il découvre la figure lumineuse et miraculeusement présente de Thérèse de Lisieux. Grâce à elle, il reprend espoir et reconstruit sa vie sur l’amour qui vient à bout de tout mal, l’amour de Dieu.

Ce témoignage simple et saisissant est une hymne d’action de grâce.

Les éditions du Cerf - 185 pages - 15.50 €

Prier avec Thérèse

Office Central de Lisieux

57 rue du Carmel 14100 Lisieux

tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

La sainte de la confiance - Neuf jours de méditations avec Thérèse de l’Enfant-Jésus

Une méditation toute de simplicité et de fraîcheur sur la voie de confiance et miséricorde de Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Auteur : Marcel Boldizsar Marton

« La Petite Sainte Thérèse est un don de Dieu, tout spécialement pour notre époque.

La doctrine biblique est un océan d’amour et de sagesse divine. Thérèse a plongé dans les abîmes de cet océan. Elle en a rapporté le produit le plus miraculeux des eaux vives : le coquillage céleste de la confiance. Ce coquillage sécrète la seule perle véritable du Ciel et de la Terre : l’amour.

Dieu nous demandera compte du merveilleux cadeau qu’Il nous fait en Petite Thérèse . Il nous demandera compte de l’accomplissement de Sa volonté. Et nous, que pourrons-nous lui donner comme réponse ?!…

Il n’y en a qu’une : nous plonger dans la solitude spirituelle, descendre dans ses abîmes avec notre petite sainte et rapporter le beau coquillage de la confiance ! » (extrait de la préface)

Le Père Marcel Boldizsar Marton (1887-1966), carme hongrois dont la cause de béatification est en cours, nous livre ici une méditation toute de simplicité et de fraîcheur sur la voie de confiance et de miséricorde de la Petite sainte de Lisieux.

Editions du Carmel - 91 pages - 7.00 €

Avec Thérèse, un chemin d’Evangile

Clément pichaud propose une approche originale et actuelle de Thérèse et de sa « petite voie », pour que chacun puisse emprunter ce chemin d’Evangile dans toutes les dimensions de sa vie.

Auteur : Clément Pichaud

L’auteur nous emmène avec lui sur la route de la vie, que nous soyons pauvres, petits, faibles, pécheurs, tous confrontés à notre aujourd’hui « Bernard Lagoutte, Recteur du Pèlerinage de Lisieux ».

Auteur d’un premier livre sur Thérèse de Lisieux, Clément Pichaud propose ici une approche originale et actuelle de Thérèse et de sa « petite voie », pour que chacun puisse emprunter ce chemin d’Évangile dans toutes les dimensions de sa vie.

Prêtre et religieux, psychosociologue et diplômé de catéchèse, très engagé dans la vie associative, Clément Pichaud a tenu pendant vingt-cinq ans des responsabilités paroissiales tout en conduisant sa vie professionnelle en tant qu’ouvrier, puis formateur.

SILOE - 203 pages - 19.00 €

Chemin de prière avec Thérèse de Lisieux

Beaucoup de chrétiens sentent en eux le besoin de prier, mais ne savent comment faire. Aussi sont-ils en quête de guides, de « modèles de prière ». En vérité, il est si simple de prier ! c’est ce que nous révèle ce petit livre.

Auteur : Victor Sion

Beaucoup de chrétiens sentent en eux le besoin de prier, mais ils ne savent comment faire. Aussi sont-ils en quête de guides, de « modèles de prière ». Les grands mystiques leur font peur, mais le chemin que leur propose Thérèse de Lisieux et qu’elle a elle-même suivi est accessible à tous et conduit à la plus grande sainteté.

En vérité, il est si simple de prier c’est ce que nous révèle ce petit livre.

C’est l’union de Thérèse à Dieu, dans le Christ, qui faisait sa vie profonde. Et puisque le Christ était son unique amour, elle allait spontanément à lui pour l’écouter et lui parler. En dehors de ce courant vital qui reliait Thérèse à Dieu, on ne peut comprendre sa prière. Cet opuscule n’est pas de ces livres savants dont Thérèse disait qu’ils lui « cassaient la tête et desséchaient le cœur ». En sa simplicité, il montre comment la prière de Thérèse peut devenir la nôtre.

Foi Vivante - 121 pages - 6.30 €

La petite voie de Sainte Thérèse - spiritualité et neuvaine

René Lejeune nous propose une neuvaine à sainte Thérèse qu’il a rédigée après s’être imprégné de la spiritualité thérésienne et de nous inviter à l’y suivre.

Auteur : René Lejeune

Le vaste champ des écrits de Thérèse de Lisieux ressemble à ces vastes prairies normandes qu’enfant elle parcourait avec son père, et qui sont émaillées d’une multitude de fleurs.

Chacune possède ses coloris et son parfum que l’on aime respirer à telle heure du jour, à telle saison de l’année. La note dominante qui s’en dégage pourrait s’appeler : AMOUR.

D’autres essences plus subtiles se révèlent : confiance, abandon, joie, courage, force, espérance…

A l’aube du IIIe millénaire, Thérèse vous offre ces brassées de fleurs cueillies dans le jardin des Buissonnets et les parterres du Carmel.

Ce sont en fait douze bouquets destinés à ensoleiller et à embaumer les douze mois de l’année. Elle écrit : « De dieu, la fleur est le sourire. » Je souhaite que les fleurs qui ont poussé dans le jardin secret de son âme vous apportent, de sa part, le Sourire de Dieu…

Parvis - 77 pages - 5.00 €

Le rosaire, texte de Thérèse de Lisieux

Une invitation à prier le Rosaire dans l’esprit de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face.

Collection : Trappe de Chambarand

Des paroles de sainte Thérèse puisées dans ses écrits et choisies pour commenter les Mystères Joyeux, Lumineux, Douloureux et Glorieux.

Une invitation à prier le Rosaire dans l’esprit de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face.

Chambarand - 40 pages - 4.50 €

Pour étendre ton feu sur la terre

15 veillées et 6 eucharisties pour célébrer sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Précieux pour la prière personnelle ou en assemblée, pour animer messes et veillées.

Auteurs : Soeur Marie-Pascale & Frère Eric Venot-Eiffel

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face n’est pas seulement « la plus grande thaumaturge des temps modernes » (Cardinal Pacelli devenu Pie XII), elle est encore maîtresse spirituelle incomparable qui a conduit à Jésus d’innombrables foules dans les cinq continents.

Elle est maîtresse de prière. Elle écrivait à sa prieure : « J’aime beaucoup les prières communes car Jésus a promis de se trouver au milieu de ceux qui s’assemblent en son nom… »

A la fin de sa vie, dans son dernier manuscrit, elle a écrit une sorte de définition de la prière : « Pour moi, la prière, c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le Ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ; enfin, c’est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l’âme et m’unit à Jésus. »

Il ne suffit pas d’écouter Thérèse. Il faut la prier et prier son Bien-Aimé Jésus - notre Seigneur - avec elle. Au nom de tous ceux qui vont prier avec les textes de ce livre, je remercie Sœur Marie-Pascale et Frère Eric Venot-Eiffel de nous donner cet « instrument de prière » permettant d’animer des veillées, de célébrer des eucharisties, de chanter les miséricordes du Seigneur. Il sera fort utile dans les paroisses, les communautés, les groupes de prière, les familles.

Monseigneur Guy Gaucher Evêque auxiliaire de Bayeux et Lisieux

Saint Paul - 142 pages - 15.50 €

Prier 15 jours avec Thérèse de Lisieux

Une invitation à suivre Thérèse pas à pas dans sa géniale découverte de l’une des voies spirituelles les plus simples : la voie de l’amour… Ce livre s’adresse aux fervents amateurs de sainte Thérèse et à ceux qui ne la connaissent pas encore.

Auteur : Constant Tonnelier

Passer quinze jours en compagnie d’un maître spirituel à la manière de ces temps de retraite qui ouvrent une brèche dans notre univers quotidien.

Un livre pratique offrant une présentation historique brève, un itinéraire balisé en introduction, une entrée dans la prière répartie sur les quinze chapitres de l’ouvrage, et, pour aller plus loin, une bibliographie expliquée.

Un livre accessible, un ressourcement qui va à l’essentiel pour des chrétiens actifs, une information donnée de l’intérieur pour un public plus large.

Nouvelle Cité - 125 pages - 12.50 €

Prier aujourd’hui avec Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

On ne trouvera pas dans ces quelques pages une analyse de la prière de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Il s’agira plutôt de se mettre à l’écoute d’une vie, si simple et d’entrer dans la démarche d’une âme entièrement fascinée par Dieu.

Textes choisis et présentés par les Carmélites d’Yzeron

On ne trouvera pas dans ces quelques pages une analyse de la prière de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Il s’agit plutôt de se mettre à l’écoute d’une vie, si simple, d’entrer dans la démarche d’une âme entièrement fascinée par Dieu et la tendresse de son amour infini. Tout le message de Thérèse n’est que la transcription fidèle de ce qu’elle vit dans sa relation de foi et d’amour avec la Trinité Sainte. C’est la foi qui la fait entrer dans un mouvement de profond abandon à l’amour divin, reconnu comme la source même de son être et découvert en tout ce qui lui advient. Elle ne peut alors, afin de rendre amour pour amour, qu’emprunter l’amour même de Dieu : tel est le sens de son Acte d’Offrande à l’Amour Miséricordieux.

Nul intimisme pourtant dans cet itinéraire intérieur : élargie aux dimensions du cœur de Dieu, la prière de la carmélite peut embrasser le monde dans son zèle apostolique.

A travers les multiples facettes de sa prière, puisse ce choix de textes conduire le lecteur à découvrir le feu qui brûle en Sainte Thérèse : le mystère de la prière n’est autre que celui de l’action de Dieu dans une âme qui s’ouvre totalement à Lui dans la confiance et la reconnaissance.

Editions du Libre Ouvert - 60 pages - 6 €

Prières et Textes - Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

22 prières de et à sainte Thérèse. 45 pages qui rejoignent cette illustre parole

Quelle est grande la puissance de la prière ! On dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu’elle demande. Prière à Sainte Thérèse A mon Ange gardien Le sourire de Marie Prière à la Vierge du sourire Hommage à la Très-Sainte Trinité Neuvaine Prière à Jésus au tabernacle Acte d’offrande à l’amour miséricordieux La Sainte Face de Jésus Consécration à la Sainte Face Autre prière à la Sainte Face Prière pour obtenir l’humilité Offrande de la journée Fleurs mystiques Comment je veux aimer Jésus seul Les secrets d’amour de Jésus A l’Enfant-Jésus A Notre Père Saint Joseph Prière à Saint Joseph Notre-Dame du Mont Carmel (chant) Mon chant d’aujourd’hui.

Editions Bénédictines - 45 pages - 5.34 €

Thérèse de l’Enfant-Jésus au milieu des hommes

Ces récits sont aussi l’occasion de raviver la prière et la piété de tous ceux qui veulent suivre l’exemple de la petite sainte dans sa recherche de la sainteté au quotidien.

Auteur : Jacques Gauthier

Après le passage des reliques de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus au Canada, l’auteur a voulu rassembler un certain nombre d’événements remarquables qui ont accompagné la prière des fidèles venus en foule.

Petits « miracles » de la vie de chaque jour, les faits rassemblés dans ces fioretti sur sainte Thérèse témoignent de la ferveur populaire dont elle est entourée.

Ces récits sont aussi l’occasion de raviver la prière et la piété de tous ceux qui veulent suivre l’exemple de la petite sainte dans sa recherche de la sainteté au quotidien. J

acques Gauthier, poète, écrivain et théologien québécois, professeur à l’université Saint-Paul d’Ottawa, a publié plus de trente ouvrages, dont six sur Thérèse de Lisieux. Il est aussi conférencier et tient des chroniques dans Famille chrétienne, le mensuel Prier et Prions en Eglise au Canada. Il est l’auteur aux Editions Parole et Silence du livre « J’ai soif.. »

Parole et Silence - 124 pages - 12.00 €

Études

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Études de textes

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Le réalisme spirituel de Thérèse de Lisieux

Il est des petits livres qui sont sans apparence et ne font guère de bruit, mais qui, riches d’une forte substance, nourissent des générations de lecteurs.

Auteur : Victor Sion

« Il est des petits livres qui, riches d’une forte substance, nourrissent des générations de lecteurs.

Toute sa vie, le Père Victor a médité les textes de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face. Combien de générations de carmes ont appris de lui comment vivre ce mouvement d’abandon à l’école de Thérèse. Combien de personnes ont été libérées, au cours de leurs rencontres avec le Père Victor, de leurs blessures.

Prenons, lisons et relisons ce petit classique thérésien qui pourra devenir un livre de chevet. »

Mgr Guy Gaucher

Carme, Victor Sion (1909-1990) exerça la fonction de maître des novices de 1942 à 1951 et de 1957 à 1965. Le Réalisme spirituel de Thérèse de Lisieux, paru en 1956, a connu de nombreuses éditions successives et a été traduit en plusieurs langues.

Les éditions du Cerf - 197 pages - 18 €

Aller tout droit au ciel avec la petite Thérèse

L’auteur développe un aspect méconnu de la petite voie de Thérèse de lisieux, qui permet en modifiant son comportement d’accéder directement au paradis sans passer par le purgatoire. Basée sur la confiance en Dieu, cette voie exprime une purification de chaque instant par le regard divin.

Auteur : Martin Pradère

Thérèse de Lisieux a suscité un élan nouveau vers la sainteté en montrant qu’elle était accessible à la foule immense des « petites âmes », c’est-à-dire à nous tous.

Dans ce livre, le Père Martin Pradère développe un aspect peu connu de sa « petite voie » : elle est si droite et si courte qu’elle permet d’aller au ciel sans passer par le purgatoire ! Thérèse, docteur de l’Eglise, résume sa pensée dans une lettre à une sœur :

Ne craignez pas le purgatoire à cause de la peine qu’on y souffre mais désirez d’y aller pour faire plaisir au Bon Dieu qui impose avec tant de regrets cette expiation. Dès lors que vous cherchez à Lui plaire en tout, si vous avez la confiance inébranlable qu’Il ne laisse en vous aucune trace de péché, soyez bien sûre que vous n’irez pas en purgatoire.

Jeune prêtre Fidei donum au Cameroun de 1996 à 2002, Martin Pradère a, durant ces six années, enseigné au grand séminaire de Douala et soutenu le développement des communautés de l’Emmanuel africaines, en particulier pour l’accueil des vocations sacerdotales. Il est maintenant missionnaire en Côte-d’Ivoire.

Editions de l’Emmanuel - 132 pages - 12 €

Connaissance des lettres de Sainte Thérèse

Étude de 17 lettres de Thérèse à travers 11 conférences.

Auteurs : Claude Tricot et Raymond Zambelli

C’est à une véritable initiation à la spiritualité thérésienne que le lecteur est convié. Le style direct de la parole, les échanges entre les deux conférenciers ajoutent une force et un mouvement qui donnent envie de lire ou de relire la correspondance de sainte Thérèse.

1re conférence : Introduction

2e conférence : La lutte pour le Carmel (Lettres à Pauline LT 27, 36 et 43B)

3e conférence : La souffrance (Lettres à Céline LT 89 et 108)

4e conférence : Le sommeil de Jésus (Lettres à Pauline LT 74 et à Céline LT 144)

5e conférence : L’Eucharistie (Lettre à Marie Guérin LT 92)

6e conférence : L’apostolat de la prière (Lettres à Céline LT 135 et au père Roulland LT 189)

7e conférence : Mystique de Thérèse (Lettre à Céline LT 169)

8e conférence : La vocation (Lettre à Céline LT 169)

9e conférence : L’amour (Lettres à Marie LT 196 et 197)

10e conférence : « Je suis la voie qu’il me trace » (Lettre à l’abbé Bellière LT 247)

11e conférence : « Tu peux comme nous » (Lettre à Léonie LT 257)

<SC>OCL</SC> - 135 pages - 11.43 €

En retraite avec Sainte Thérèse

Méditer l’Acte d’offrande à l’Amour miséricordieux.

Dans sa charge auprès des novices, Thérèse utilisera cet Acte d’offrande pour les conduire vers l’intimité avec jésus, le Bien-Aimé. Et lorsqu’elle traversera l’année suivante les terribles épreuves de l’obscurité, c’est encore son Acte d’offrande qu’elle renouvellera en fixant l’invisible lumière qui se dérobe à sa foi.

Auteur : Jacques Fau

« En 1895, Thérèse est arrivée à une grande maturité spirituelle. Son âme s’est mûrie dans le creuset des épreuves extérieures et intérieures et elle reçoit la grâce de comprendre, plus que jamais, combien Jésus désire être aimé : alors elle s’offre en victime d’holocauste à l’Amour miséricordieux.

On n’aura jamais fini de découvrir toutes les richesses de ce texte, dans lequel l’âme de Thérèse se dévoile au plus profond ; toute sa spiritualité y est condensée : le désir de sainteté, la connaissance de son impuissance, mais aussi la découverte de l’esprit d’enfance, en même temps que la confiance infinie en l’Amour miséricordieux – à la loi de crainte a succédé la loi d’Amour. Il n’est pas jusqu’à la place de la souffrance dans sa vie qui y trouve son expression la plus profonde.

Dans sa charge auprès des novices, Thérèse utilisera cet Acte d’offrande pour les conduire vers l’intimité avec Jésus, le Bien-Aimé. Et lorsqu’elle traversera l’année suivante les terribles épreuves de l’obscurité, c’est encore son Acte d’offrande qu’elle renouvellera en fixant l’invisible lumière qui se dérobe à sa foi.

Guide expérimenté sur ce parcours, Jacques Fau aide à entrer plus profondément dans son intelligence. Il en reprend, dans de courts chapitres, les différents thèmes, nous permettant ainsi d’entrer en communion de pensée avec Thérèse et, avec elle, prendre notre place dans cette cohorte de petites âmes à qui Thérèse veut révéler les secrets de Jésus. »

Mgr Bernard Lagoutte, recteur de la basilique de Lisieux

Prêtre du diocèse d’Angoulème, Jacques Fau a soutenu, en 1954, la première thèse de doctorat en théologie sur « La vertu de foi chez Thérèse de Lisieux ». Aumônier d’hôpital, professeur au grand séminaire de Bordeaux, curé, directeur diocésain des pèlerinages, aumônier de lycée, il est actuellement prédicateur de retraites et de récollections et au service du Pèlerinage de Lisieux tous les ans pendant plusieurs semaines.

Les éditions du Cerf - 159 pages - 14.00 €

L’Acte d’Offrande - Retraite avec Petite Thérèse

C’est dans le cadre d’une retraite prêchée que l’auteur a repris pas à pas lecture de l’Acte d’Offrande, d’où jaillit le témoignage de Thérèse, conduite par l’Esprit Saint « de l’amour à l’Amour ».

Auteur : Marie-Dominique Philippe

Thérèse de l’Enfant-Jésus est « entrée dans la vie » à vingt-quatre ans, à l’aube du XXe siècle. En la proclamant Docteur, l’Eglise nous invite à regarder ses écrits avec un intérêt nouveau et leur confère une autorité toute spéciale.

La sainteté de Thérèse se caractérise par une recherche incessante de vérité et par l’ardeur de son désir qui est comme l’écho du cri de soif de Jésus à la Croix. Ne dit-elle pas, avec l’audace prodigieuse de l’enfant, qu’elle a trouvé le secret pour s’approprier la flamme de l’amour Divin ?

Elle exprime ici quelque chose de particulièrement important pour notre monde mené par des idéologies qui, en prônant la laïcité et l’efficacité, entraînent les jeunes dans l’angoisse et le désespoir, jusqu’à mettre en doute le sens de la vie humaine.

A ceux-là, Thérèse apporte son expérience de Dieu, centrée chaque jour sur la confiance en l’amour qui rend simple, qui donne la vraie liberté et conduit à sa maturité la vocation personnelle de chaque chrétien. Conscients de notre fragilité dans une société sécularisée, ne devons-nous pas découvrir que ce que Jésus aime le plus, c’est notre soif d’aimer, notre désir d’aller toujours plus loin ? Il y a là un abîme qui appelle l’amour du Christ… un appel creusé au fond des cœurs par l’Esprit Saint.

C’est dans le cadre d’une retraite prêchée que l’auteur a repris pas à pas la lecture de l’Acte d’offrande, d’où jaillit le témoignage de Thérèse, conduite par l’Esprit Saint « de l’amour à l’Amour ».

Théologien et philosophe renommé, le Père Marie-Dominique PHILIPPE o.p. est le fondateur de la Communauté Saint-Jean.

Saint Paul - 223 pages - 12.50 €

Face à l’épreuve

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Gethsemani - Sainte Thérèse l’amour crucifié

L’agonie de Jésus et l’agonie de Thérèse. Comment Thérèse, dans sa propre passion, a vécu, à la suite de Jésus, ce mystère d’union à la Trinité bienheureuse.

Auteur : Louis Guillet

Gethsemani est une approche de l’agonie de Jésus. Une première partie résume les études exégétiques parues dans ces dernières années et ce que l’Eglise enseigne sur ce mystère depuis les origines chrétiennes.

Dans la seconde, Thérèse de l’Enfant-Jésus nous propose un autre éclairage. De l’agonie de Jésus, elle disait : « j’en comprends quelque chose par ce que j’en éprouve moi-même. » Elle connaissait l’Ecriture, l’enseignement de l’Eglise, sa connaissance du mystère avait aussi une autre source : Thérèse a éprouvé quelque chose de ce que Jésus a souffert. Qu’a-t-elle donc éprouvé ?

L’auteur semble avoir entendu H.U. von Balthazar : « Quel retard, que de peine perdue, quand on néglige la théologie des Saints comme règle d’interprétation authentique de la révélation. C’est l’interprétation, traduite dans l’existence, dans la prière et inscrite par Dieu dans le cœur des Saints. »

Ocl - 173 pages - 5.00€

L’épreuve de la foi - le combat de Thérèse de Lisieux

Une étude qui rend actuel le combat de Thérèse, un combat humain et spirituel qui rejoint ceux des hommes et des femmes d’aujourd’hui.

Auteur : Emmanuel Renault

« Tous doivent passer au travers de la tentation », dit une parole inconnue de Jésus rapportée par Tertullien.

Pendant les dix-huit derniers mois de sa vie, Thérèse de Lisieux n’a pas seulement été éprouvée par les souffrances physiques de sa maladie ; les « ténèbres » des doutes ont envahi son esprit, tentant de l’amener à renier l’existence d’un au-delà, la Bonté et l’Amour personnel de Dieu.

Thérèse n’a atteint sa véritable stature humaine et spirituelle qu’à travers cette épreuve qu’elle raconte en des pages d’une extraordinaire densité. Cet aspect trop méconnu du combat de la « petite » carmélite nous la révèle proche et fraternelle des chrétiens d’aujourd’hui qui souffrent et luttent pour garder leur foi vivante, solidaire aussi de tous ceux qui cherchent à tâtons un sens à leur existence, ou la plénitude de la vérité et de l’amour.

Les éditions du Cerf - 130 pages - 18.80 €

La passion de Thérèse de Lisieux

L’histoire saisissante des six derniers mois de la vie de Thérèse, sa maladie, sa mort.

Auteur : Guy Gaucher

« On ne saurait juger un homme avant sa mort, c’est la mort qui donne un sens à la destinée », disait Bernanos.

On savait bien que sœur Thérèse de Lisieux, pâle carmélite de vingt-quatre ans, était morte de tuberculose en effeuillant des roses. Mais depuis la publication des Derniers entretiens, puis celle des œuvres complètes, l’imagerie attendrissante a fait place au réalisme médical, humain et spirituel.

L’accès aux volumes de l’édition critique n’étant pas à la portée de tous, un des membres de l’équipe qui a travaillé pendant des années à l’édition du Centenaire, a voulu synthétiser les documents épars et permettre ainsi à un vaste public d’approcher Thérèse malade.

Enjouée, souffrante, très humaine, tendre, faible, héroïque dans la nuit de la foi, elle n’a rien de commun avec l’idée sommaire qui circule encore dans les milieux mal informés. On découvre ici la signification ultime de cette Passion : l’identification lucide au Serviteur souffrant d’Isaïe de celle qui voulait « mourir d’amour ».

Mgr Guy Gaucher, carme, évêque auxiliaire de Bayeux et Lisieux, a collaboré de 1969 à 1988 avec l’équipe qui a édité les œuvres complètes de Sainte Thérèse de Lisieux, appelée aujourd’hui la « nouvelle édition du Centenaire » (Ed. du Cerf-DDB, 1992, huit volumes). Il est l’auteur d’une biographie de Thérèse, Histoire d’une vie, Thérèse Martin (Éd. du Cerf, 1982), traduite en vingt langues.

Les éditions du Cerf - 250 pages - 25.50 €

Études particulières

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Blaise Pascal et Thérèse de Lisieux - Deux mystiques français

Le projet de ce livre est, a priori, paradoxal : rapprocher deux êtres que tout semble séparer, le savant célèbre et la carmélite ignorée, à deux siècles de distance.

Auteur : Claude Tricot & Raymond Zambelli

Le projet de ce livre est, a priori, paradoxal : rapprocher deux êtres que tout semble séparer, le savant célèbre et la carmélite ignorée, à deux siècles de distance.

Cependant, comme le rappelle le père Bernard Bro dans sa préface, il s’agit « des deux plus grands génies de l’histoire religieuse française ». Ils ont les mêmes aspirations, ils sont lancés dans la même recherche, ils reçoivent le même Don. On remarque en eux la même Présence, dont ils acquièrent la même connaissance.

Les différences d’origine rendent plus frappante la similitude du discours final. Leurs écrits principaux et derniers, les « Pensées », « Histoire d’une âme » sont posthumes et ont eu un retentissement considérable.

On apprécie la croissance rapide de leur vie spirituelle par la mise en perspective de leurs deux parcours : le mathématicien devient saint, « la petite Reine » redécouvrira, dans la souffrance, la Miséricorde.

Fraçois Xavier de Guibert - 166 pages - 17 €

Ce que Thérèse de Lisieux doit à Jean de la Croix

Leur communion spirituelle a été manifeste, non seulement sur le plan des grandes orientations de la vie spirituelle, mais aussi jusque dans des points plus particuliers de la personnalité de l’un et de l’autre.

Au long de cette recherche sur « Ce que Thérèse de Lisieux doit à Jean de la Croix » dans son cheminement vers la perfection de l’Amour, on est frappé, de prime abord, par l’accord profond de pensée et de vie, qui ressort entre Jean et Thérèse.

Leur communion spirituelle a été manifeste, non seulement sur le plan des grandes orientations de la vie spirituelle, mais aussi jusque dans des points plus particuliers de la personnalité de l’un et de l’autre.

Il semble que les différences d’ordre historique et culturel, pourtant notables, entre le XVIe siècle espagnol de Jean de Yepès et le XIXe siècle de Thérèse Martin n’ont aucune incidence réelle dans leur identification personnelle à leur idéal de vie évangélique et contemplative du Carmel réformé par Thérèse d’Avila.

Cet accord spirituel entre Jean et Thérèse ressemble plus à une parenté de père à fille ou même de frère à sœur qu’à une relation de maître à disciple. En plus de quelques affinités naturelles, on retrouve chez eux l’un des traits les plus caractéristiques de la spiritualité carmélitaine, à savoir l’intuition de l’Absolu de Dieu relativisant « le monde et ses richesses ».

Ainsi du « Todo-Nada » de Jean de la Croix, du « Tout est néant » de Thérèse d’Avila et du « néant et de la vanité des choses passagères » de Thérèse. Il n’est donc pas étonnant que très tôt, sans même encore le connaître, elle ait adopté la devise de Jean de la Croix : « Souffrir et être méprisé », qu’elle gardera en le prenant ensuite pour guide ! Lorsque à la fin de sa vie, Thérèse a déclaré qu’« il est le saint de l’Amour par excellence », elle révélait qu’elle s’était « reconnue en lui ». Elle indiquait ainsi l’essentiel de ce qu’il a été pour elle.

Les éditions du Cerf - 215 pages - 26.30 €

De ce côté du Ciel - Thérèse de Lisieux et Arthur Rimbaud

Pascal Ruffenach découvre une forme inouïe de complicité entre ces deux figures rebelles et invente le récit de leur rencontre imaginaire.

Auteur : Pascal Ruffenach

Thérèse et Arthur n’ont certainement jamais entendu parler l’un de l’autre…

Et pourtant quand en 1873 naît à Alençon une petite fille qui deviendra sainte Thérèse de Lisieux, le jeune Rimbaud rédige « Une saison en enfer », le livre d’une révolution poétique sans précédent.

Deux vies d’adolescents au bord du vide, avec un même goût pour l’impossible, l’absolu.

Pascal Ruffenach découvre une forme inouïe de complicité entre ces deux figures rebelles et invente le récit de leur rencontre imaginaire.

Une saison en enfer, l’Histoire d’une âme : deux versions de la même traversée de la nuit, du silence, des mondes inconnus…

Bayard - 144 pages - 14.50 €

Destins de femmes - Désirs d’absolu : Essai sur Madame Bovary et Thérèse de Lisieux

Comment confronter une belle pécheresse imaginaire et une figure aussi célèbre que celle de la sainte, modèle de pureté virginale ?

Auteur : Micheline Hermine

Madame Bovary et sainte Thérèse de Lisieux… Comment confronter une belle pécheresse imaginaire et une figure aussi célèbre que celle de la sainte, modèle de pureté virginale ?

Ce livre interpelle le bovarysme et le mysticisme dans les conditions historiques où le destin des femmes s’abîme dans l’ennui au sein d’une même province, d’une semblable tristesse présente, d’un identique désir d’échapper aux pesanteurs de l’existence.

Le Désir absolu de l’Amour, d’un Infini introuvable marqua Emma et Thérèse au cœur même d’une quête douloureuse aux confins de la mort. En elles s’expriment non seulement la féminité meurtrie mais aussi notre humaine condition entre lumière et ténèbres.

Micheline Hermine est agrégée de Lettres Modernes. Elle a publié un récit (Le jeune Homme sec), une traduction de l’espagnol (Contes guarani), et trois romans (Les iguanes du temps, La sœur d’Amérique, Dolorès).

Editions Beauchêne - 292 pages - 28.81 €

J’ai soif - de la petite Thérèse à Mère Térésa

Quel lien viscéral peut unir Thérèse de Lisieux et Mère Térésa ?

Ce qui rassemble profondément les deux Thérèse semble être d’étancher la soif d’amour de Jésus, l’aimer dans les autres en se laissant aimer par Lui.

Auteur : Jacques Gauthier

Quel lien viscéral peut unir Thérèse de Lisieux et Mère Teresa ? La soif de Jésus. Non pas leur soif de Jésus, mais celle de Jésus pour nous, pour elles.

Ce qui rassemble profondément les deux Thérèse semble être cet inaltérable désir de désaltérer le Christ, le consoler de l’indifférence de tant de gens, étancher sa soif d’amour, l’aimer dans les autres en se laissant aimer par Lui, s’ouvrir aux flots de tendresse qui sont refoulés dans son cœur parce que cet amour n’est pas accueilli comme il le devrait.

Le cri de Jésus, mentionné à plusieurs reprises dans leurs écrits, a été déterminant dans chacune de leurs vies. Il accompagne le portrait du Crucifié dans toutes les maisons des Missionnaires de la Charité, et la photo de Thérèse de Lisieux, patronne des missions, n’est jamais loin.

Sainte Thérèse et Mère Teresa sont comme deux miroirs qui se reflètent mutuellement le Christ. Ces deux témoins choisis par Dieu pour nous révéler son amour assoiffé empruntent une « petite voie » de confiance et d’abandon, accessible à tous.

Jacques Gauthier, poète, écrivain et théologien québécois, professeur à l’université Saint-Paul d’Ottawa, a publié plus de trente ouvrages, dont cinq sur Thérèse de Lisieux. Il est aussi conférencier et tient des chroniques dans Famille Chrétienne et Prions en Église au Québec.

Parole et Silence - 105 pages - 10.00 €

Les blessures que guérit l’amour

Cette relecture de l’itinéraire spirituel de Thérèse montre à la fois ce que la théologie vécue de Thérèse a apporté au Renouveau et ce que l’expérience spirituelle vécue dans le Renouveau apporte comme éclairage sur la vie de Thérèse et permet de mieux comprendre certains de ses grands textes.

Auteur : Daniel-Ange

Dès le début du Renouveau dans l’Esprit en France, dans le milieu des années soixante-dix, plusieurs observateurs furent frappés par certaines correspondances entre ce que Thérèse de Lisieux avait vécu et exprimé dans ses écrits et ce qui était vécu dans les premiers groupes de prière ou communautés : le don de Dieu qui s’offre aux pauvres et aux petits, l’expérience de la guérison des blessures et de la miséricorde, des temps de grâces se révélant être de véritables effusions de l’Esprit et même la manifestation de certains charismes.

Daniel-Ange fut l’un des premiers à en avoir l’intuition et à la développer dans une série d’enseignements qui donnèrent naissance à ce livre.

Edité pour la première fois en 1977, cet enseignement n’a pas vieilli. L’intuition a plutôt été confirmée par la place croissante que la spiritualité de Thérèse a prise dans l’Eglise, en particulier avec sa proclamation comme docteur de l’Eglise par Jean-Paul II.

Cette relecture de l’itinéraire spirituel de Thérèse montre à la fois ce que la théologie vécue de Thérèse a apporté au Renouveau et ce que l’expérience spirituelle vécue dans le Renouveau apporte comme éclairage sur la vie de Thérèse et permet de mieux comprendre certains de ses grands textes.

Après trente ans de vie monastique dont douze au Rwanda, bouleversé par la détresse des jeunes, Daniel-Ange ressent l’appel à leur transmettre l’essentiel : Dieu, donc la Vie. Ordonné prêtre en 1981, il fonde en 1984 Jeunesse-Lumière, une des premières écoles catholiques d’évangélisation en Europe. Auteur de livres de théologie et d’évangélisation, il est profondément engagé dans un travail de communion des Eglises sœurs catholique et orthodoxe et réalise des tournées d’évangélisation dans une quarantaine de pays.

Éditions des Béatitudes - 151 pages - 13.50 €

Thérèse de Lisieux et Dietrich Bonhoeffer

La « voie d’enfance spirituelle » de Thérèse de Lisieux apparaît de plus en plus comme une inépuisable grâce de Dieu faite à notre temps.

Auteur : Sylvain Destrempes

La « voie d’enfance spirituelle » de Thérèse de Lisieux (1873-1897) apparaît de plus en plus comme une inépuisable grâce de Dieu faite à notre temps. Déjà choisie comme patronne des missions, reconnue comme docteur de l’Eglise, Thérèse apparaît aussi comme une grande figure sur la voie de l’œcuménisme.

En se faisant petite devant l’amour de Dieu, elle rejoint le thème réformateur de la justification par la foi et la seule grâce de Dieu.

Cette forte expérience de la foi chrétienne se retrouve ainsi très proche d’une autre grande pensée théologique de notre temps, celle du pasteur luthérien Dietrich Bonhoeffer, exécuté en 1945 par le régime hitlérien, en laissant des lettres de prison d’une étonnante audace spirituelle.

Par la gratuité absolue du salut, tant sous l’aspect de la justification que sous celui de la sanctification, ces deux auteurs offrent une convergence étonnante. Dans les deux cas, la libération du soi passe nécessairement par la conformation à l’existence du Christ qui « n’a pas retenu le rang qui l’égalait à Dieu et s’est dépouillé ». Par sa triple ligne polyphonique de la christologie (kénose), de l’anthropologie théologique (rapports entre grâce et liberté) et de la spiritualité (maturité du croire), ce livre permet une redécouverte de ces grandes œuvres tout en offrant un nouvel appui au dialogue oecuménique.

Les Editions du Cerf - 424 pages - 36.80 €

Thérèse de Lisieux et Maximilien Kolbe, quand deux saints se rencontrent.

A la fois profondément apparentés et possédant chacun sa spécificité, Thérèse et le Père Kolbe sont deux saints au renom universel, deux maîtres spirituels parmi les plus influents ou encore deux foyers dont la lumière n’en fait qu’une pour mieux éclairer notre temps et les temps à venir.

Auteur : Jean-François de Louvencourt

Il n’est rien qui semble à première vue favoriser un rapprochement substantiel entre Thérèse de Lisieux et le Père Maximilien Kolbe. Qu’il s’agisse de l’époque où ils ont vécu, du milieu familial, de la féminité, du sacerdoce, de la vie communautaire, de l’activité missionnaire ou du genre de mort qu’ils connurent, tout concourt à creuser entre eux une distance qu’il paraît bien hardi de vouloir combler.

Et pourtant, à y regarder de près, les points de comparaison entre chacune des vies de deux des plus grands saints des temps modernes sont étonnamment nombreux et inattendus. Quant à la voie qu’ils ont enseignée avec conviction et pratiquée jusqu’au bout, « la petite voie » pour Thérèse et la « voie mariale » pour le Père Kolbe, elles présentent de multiples points de convergence, aussi surprenants qu’essentiels.

A la fois profondément apparentés et possédant chacun leur spécificité, Thérèse et le Père Kolbe sont deux saints au renom universel, deux maîtres spirituels parmi les plus influents ou encore deux foyers dont la lumière n’en fait qu’une pour mieux éclairer notre temps et les temps à venir.

Jean-François de Louvencourt, de nationalité française, diplômé de l’Université de Fribourg en Suisse, est moine cistercien en Belgique. Depuis bien des années, ses recherches portent sur les plus grandes figures du XXe siècle, et notamment sur saint Maximilien Kolbe, sa pensée, sa prière, son rayonnement. Parmi ses publications figurent plusieurs ouvrages consacrés à celui que le Pape Jean Paul II a plus d’une fois appelé le « patron de nos temps difficiles ». Il faut en particulier mentionner cet ouvrage de référence qu’est « Saint Maximilien Kolbe, ami et docteur de la prière » et qui a été traduit en plusieurs langues.

Téqui - 385 pages - 19 €

Thérèse Teresa, la passion en héritage

L’une est déjà sainte, l’autre le sera sans doute. Toutes les deux constituent des modèles, apparemment contradictoires, de spiritualité et de vie religieuse.

Auteur : Perle Scemla

L’une est déjà sainte, l’autre le sera sans doute.

Toutes deux constituent des modèles, apparemment contradictoires, de spiritualité et de vie religieuse. L’une, Thérèse Martin, la petite Thérèse de Lisieux, dont on a célébré, en 1997, le centenaire de la mort, a choisi, au prix de sa vie, le chemin ardu de la rupture radicale avec le monde et la contemplation, en une communion mystique avec le Fils de Dieu.

L’autre, Mère Teresa, supérieure des Missionnaires de la Charité, jusqu’en avril 1997, et Prix Nobel de la paix, s’est consacrée aux parias de la terre, dans les slums de Calcutta et partout où les créatures de Dieu sont blessées dans leur dignité.

Perle Scemla a voulu s’intéresser à ces deux femmes exceptionnelles dont la foi intense, les écrits et les actes ont eu et ont toujours un rayonnement extraordinaire. Ces deux « biographies parallèles », nourries d’anecdotes et de confidences, sont l’occasion pour Perle Scemla de réfléchir à cette forme particulière de l’engagement qu’est la vocation, et de souligner l’actualité brûlante du message de Thérèse et de Teresa.

Perle Scemla, journaliste, est fascinée par le dialogue entre les religions. Elle a séjourné à Calcutta où elle a rencontré Mère Teresa pour écrire ce livre qu’elle a voulu témoignage tout autant qu’interrogation…

Edition n°1 - 257 pages - 15.15 €

Études et psychanalyse

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Guérir avec Thérèse - Essai sur la maladie intérieure

Pierre-Jean Thomas-Lamotte tente de relire ici les différentes étapes du processus de réorganisation intérieure dans la vie de sainte Thérèse de Lisieux.

Auteur : Pierre-Jean Thomas-Lamotte

Ce livre propose une réflexion sur l’articulation psycho-spirituelle de l’homme.

L’Apôtre Paul nous rappelle que l’homme psychique paraît avant l’homme spirituel. Chaque personne est conduite à un cheminement progressif et à une évolution nécessaire à la mise en place de sa hiérarchie interne définitive.

L’organisation initiale décrite par saint Paul doit s’inverser pour que le dynamisme spirituel prenne finalement la barre. Tout homme est appelé à cette renaissance, à cette idéale humanisation.

L’auteur tente de relire les différentes étapes du processus de réorganisation intérieure dans la vie de sainte Thérèse de Lisieux, du bébé anorexique qui refuse la vie, à la Carmélite qui met de l’amour dans chacun de ses gestes.

Chacun pourra en tirer profit pour faire le point sur sa propre trajectoire de guérison. Tant que l’être psychique reste aux commandes, l’homme reste « mal-disposé », ce qui est le sens étymologique du mot malade. Il a besoin d’une guérison intérieure.

Pierre-Jean Thomas-Lamotte est médecin, spécialiste en neurologie. L’abandon des fonctions hospitalières pour le choix d’une activité libérale lui a permis de privilégier l’écoute du malade et une réflexion sur le rôle du cerveau dans l’organisation somato-psycho-spirituelle de l’homme.

Téqui - 232 pages - 15.00 €

L’incidence de la vérité chez Thérèse de Lisieux - Catholicisme, psychanalyse

Thérèse de Lisieux réinvente un chemin inédit qui conduit à l’amour du père. Dans ses manuscrits se révèle la discrète insistance d’une paternité fragile et durable à la fois.

Auteur : Louis-Georges Papon

Thérèse de Lisieux réinvente un chemin inédit qui conduit à l’amour du père. Dans ses manuscrits se révèle la discrète insistance d’une paternité fragile et durable à la fois. Mais, à bien des égards, le doute qui s’empare de la jeune femme tout au long de sa maladie est l’autre versant de son émerveillement ; il n’en est pas le contraire ni surtout le parasitage. Il se présente plutôt comme une épreuve, le prix qu’exige l’authentification.

Dans cette perspective, les derniers jours de Thérèse ne livrent plus la seule chronique d’une agonie édifiante. Sur une autre octave, ils posent la question d’une mort thérésienne, d’une possible mort féminine.

Au nom même de la psychanalyse on évitera de « psychanalyser » la sainte ou de se lover dans une psychologie descriptive, surtout quand l’incroyant et le croyant demandent une vie qui brûle.

Les éditions du Cerf - 241 pages - 23 €

L’orpheline de la Bérésina - Thérèse de Lisieux

Cet ouvrage prend en compte le contexte socio-historique, culturel et théologique de cette fin du XIXe, puis s’approche de l’expérience mystique de Thérèse, au travers de l’élaboration psychanalytique.

Auteur : Jacques Maître

Le nombre des livres consacrés à Thérèse de Lisieux est considérable, et l’on peut se demander ce qui reste à dire.

Le travail de Jacques Maître se montre cependant particulièrement novateur, comme l’indique son sous-titre : Essai de psychanalyse socio-historique. il s’agit en effet d’entendre, à travers les textes légués par Thérèse (autobiographie, correspondance, poésies, propos recueillis par son entourage), l’écho de la problématique inconsciente qui s’est nouée au cours de sa petite enfance.

Elle-même retrace quatre épisodes décisifs dans l’élaboration ultérieure de ses fixations originelles ; la cinquième étape est celle des dernières semaines avant sa mort. Thérèse a perdu sa mère à quatre ans. Le titre, L’Orpheline de la Bérésina, énigmatique à première vue, renvoie au pseudonyme qu’elle employait pour signer ses lettres à son père s’identifiant ainsi à l’héroïne de ce roman qui retrouvera sa mère alors qu’elle la croyait noyée dans la Bérésina.

Né en 1925 à Paris, Jacques Maître a mené des études de philosophie à la Sorbonne, puis est entré au CNRS dès 1952 en tant que sociologue. Le CNRS l’a mis à la disposition de l’INSERM, où il appartient à l’unité 158, « Savoirs et pratiques dans le champ médical : histoire, sociologie, psychanalyse »(université Paris-V) ; ces trois disciplines constituent précisément son domaine d’activités comme directeur de recherches. il a déjà publié trois ouvrages de psychanalyse socio-historique sur des cas de personnes réputées « mystiques » autour de 1900.

Les éditions du Cerf - 389 pages - 35.30 €

Le mariage et la transmission par la famille

Réflexion sur la place du sacrement du mariage dans la vie chrétienne et sur l’exemple que représente la vie commune des parents de Sainte Thérèse

Auteur : Raymond Zambelli et Claude Tricot

« La magnifique étude de Claude Tricot et Raymond Zambelli nous conduit au cœur du mystère du mariage, de son institution naturelle à sa restauration par le Christ, qui lui donne toute sa perfection dans la charité, telle que l’ont incarnée les parents de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

Cet essai est pertinent, et il répond à une grande urgence de notre temps, car il sait conjuguer avec bonheur une profonde intelligence de l’anthropologie et de psychologie de l’homme et de la femme, de la spiritualité et de l’histoire, illustrées par une connaissance exceptionnelle de la littérature et de la tradition chrétienne authentique.

Le professeur Claude Tricot et le père Raymond Zambelli nous aident à avancer avec courage et lucidité pour lutter contre les courants mortifères qui alimentent une grande confusion d’idées et tentent de briser l’une des plus grandes conquêtes de l’homme sur l’animalité : l’amour conjugal un et indissoluble, fidèle et fécond.

Ce livre est un courageux et vibrant appel à un monde menacé de perdre son âme, pour l’inviter à un sursaut décisif. »

François-Xavier de GUIBERT - 240 pages - 20 €

Thérèse de Lisieux, l’intelligence de l’amour

L’auteur dévoile l’intelligence supérieure de Thérèse Martin, intelligence qui fit d’elle une psychologue, une philosophe, une théologienne. Nous assistons, chez Thérèse de Lisieux, à un phénomène étonnant et grandiose : la double ascension simultanée de l’intelligence et de l’amour.

Auteur : Isabelle Prêtre

Lire ce livre, c’est comprendre à quel point la vraie Thérèse de Lisieux est éloignée de la légende de « la sainte aux roses ».

L’auteur dévoile l’intelligence supérieure de Thérèse Martin, intelligence qui fit d’elle une psychologue, une philosophe, une théologienne.

Mais il y a plus : on a toujours cru que l’intelligence et l’amour étaient de deux ordres séparés, étanches, incompatibles même. Or nous assistons, chez Thérèse de Lisieux, à un phénomène étonnant et grandiose : la double ascension simultanée de l’intelligence et de l’amour.

Thérèse est sans doute la preuve vivante de contradiction mystérieusement dépassée. En effet, devant la croissance de cette intelligence qui grandit sous le souffle de l’Amour, une interrogation s’impose : et si l’amour était, lui-même, l’intelligence suprême ?

A travers ces lignes, nous constatons combien l’amour, quand il habite et enflamme un être, devient intelligence supérieure, osons le dire, entrée dans l’intelligence même de Dieu qui est Amour.

François-Xavier de GUIBERT - 172 pages - 18 €

Thérèse et l’illusion

L’illusion de Thérèse, c’est l’amour. Pour qu’il parvienne enfin à lui-même, il faudra une traversée déchirante.

Auteur : Maurice Bellet

L’Eglise catholique a nommé Thérèse parmi ses docteurs.

Qu’est-ce que cette petite carmélite, ignorante de tout, morte toute jeune, dont l’œuvre tient en quelques poésies pieuses et souvenirs édifiants, peut avoir à faire à côté de géants comme Augustin ou Jean de la Croix ?

Au surplus, psychiquement atteinte, bourrée d’illusions. Mais l’illusion peut être la forme illusoire de la vérité. L’illusion de Thérèse, c’est l’amour. Pour qu’il parvienne enfin à lui-même, il faudra une traversée déchirante. Alors commence, sous les apparences du conformisme et du sentiment, une pensée prodigieusement neuve et même subversive.

<SC>DDB - 111 pages - 15.00 €

Études théologiques

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

« Aimer jusqu’à mourir d’amour » Thérèse et le mystère pascal

Le doctorat de Thérèse de Lisieux, proclamé en octobre 1997, a promu le travail d’une nouvelle génération de théologiens, soucieux de mettre en lumière l’apport dogmatique, pastoral et spirituel des écrits de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face.

Auteur : Jean Clapier

Le doctorat de Thérèse de Lisieux, proclamé en octobre 1997, a promu le travail d’une nouvelle génération de théologiens, soucieux de mettre en lumière l’apport dogmatique, pastoral et spirituel des écrits de Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face.

Jean Clapier montre que la passion et la résurrection du Christ ont transformé la vie de Thérèse et ont inspiré ses écrits. A travers une approche théologique des enjeux de « la petite voie », il dévoile les intuitions propres de Thérèse en ce qui concerne la miséricorde divine liée à l’oblation du Seigneur. Le salut de l’homme, réalisé dans la mort et la résurrection de Jésus, est communiqué effectivement dans une adhésion de foi au mystère pascal. Or, l’amour seul est principe de la mort du Christ par laquelle se réalise cette œuvre de salut et d’adoption filiale de l’homme.

A partir de la mission même du Christ découle la voie thérèsienne de l’offrande de soi. Il s’agit d’adhérer au modèle du plus petit, l’agneau innocent, de courir dans les bras du père en signe d’amour, d’aimer jusqu’à mourir d’amour. La qualité d’écriture de cet ouvrage permet de saisir les enjeux théologiques de la réflexion de Thérèse, inspirée par son expérience du Christ pascal, mort et ressuscité.

Les éditions du Cerf - 557 pages - 34 €

Dieu à l’oeuvre

Ce livre a l’intérêt particulier d’unir dans une étude théologique deux éléments très différents rendus complémentaires : une recherche d’ordre sapiential et une méthode de technique moderne, l’informatique.

Auteur : Loys de Saint Chamas

Ce livre a l’intérêt particulier d’unir dans une étude théologique deux éléments très différents rendus complémentaires : une recherche d’ordre sapientiel et une méthode de technique moderne, l’informatique.

« Fort d’une très sérieuse connaissance de l’œuvre thérésienne qu’il a vraiment approfondie en tous sens, l’auteur s’efforce de suivre le mouvement de la pensée de la sainte sans plaquer a priori des concepts théologique » (Mgr Guy Gaucher). Il montre comment en Thérèse, les œuvres divines sont rendues visibles à nos yeux : en elle Dieu nous apparaît comme Celui qui aime les hommes ; Celui qui descend vers eux ; Celui qui leur communique dans une relation personnelle le mouvement sans fin auquel leur vocation les fait aspirer (Mgr Christoph Schönborn).

Par le don personnel de Jésus, son Epoux, Thérèse accomplit avec Lui l’œuvre du Père : « Jésus a pour nous un amour si incompréhensible, écrit-elle, qu’il veut que nous ayons part avec lui au salut des âmes. Il ne veut rien faire sans nous » (LT 135). L’Œuvre du Fils devient totalement sienne. A Thérèse, il ne reste que l’Amour.

L’auteur offre une bibliographie renouvelée, qui présente un nombre jamais atteint de publications sur Thérèse de Lisieux en langue française, depuis la parution de l’Histoire d’une Âme.

Loys de Saint Chamas est né à Paris en 1956. Diplômé HEC en 1978, il est membre de l’Institut Notre-Dame de Vie, prêtre depuis 1988, professeur de théologie et chargé d’une paroisse. Il a étudié au Studium de Notre-Dame de Vie et à la faculté de Théologie de Fribourg (Suisse). Il a élaboré le présent travail sous la direction du professeur Christoph Schönborn o.p., aujourd’hui archevêque de Vienne, et en relation avec Mgr Guy Gaucher o.c.d., évêque auxiliaire de Bayeux et Lisieux. L’étude a été présentée comme thèse en Doctorat en Théologie.

Editions du Carmel - 627 pages - 42.70 €

L’amour de Jésus - La christologie de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

La christologie thérésienne est riche et profonde, articulant de façon très cohérente la théologie et l’anthropologie autour d’une même réalité : l’Amour.

Auteur : François-Marie Lethel

Dans les écrits de Thérèse de Lisieux, le Nom de Jésus est employé plus de mille six cents fois. Ce nom dit tout sur Dieu et sur l’homme, sur la création et le salut, le cosmos et l’histoire.

Exprimée dans un langage simple et une forme littéraire pauvre, la christologie thérésienne est en réalité riche et profonde, articulant de façon très cohérente la théologie et l’anthropologie autour d’une même réalité : l’Amour.

Créé à l’image et à la ressemblance de Dieu-Amour, l’être humain est comme une fleur qui ne s’épanouit que dans l’Amour. Vivre, c’est « vivre d’Amour ». En Jésus cet Amour infini de Dieu se révèle et se donne en s’abaissant, « le propre de l’Amour étant de s’abaisser ».

Comme la pauvreté franciscaine, la petitesse thérésienne est la communion aimante à la kénose du Fils de Dieu dans les Mystères de l’Incarnation, de la vie terrestre, de la Croix et de l’Eucharistie, communion à l’Amour de ce Dieu qui s’est fait Si pauvre et Si petit.

La christologie de Thérèse est évangélique et missionnaire, définie par son orientation : « Aimer Jésus et le faire aimer. » C’est une christologie typiquement féminine, concrète et incarnée, d’une grande richesse symbolique, s’exprimant surtout dans la forme narrative de l’autobiographie.

Frère François-Marie Léthel, carme, est un excellent connaisseur de la vie et de la spiritualité de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Spécialisé en anthropologie théologique, il enseigne à la faculté de théologie pontificale à Rome.

Desclée - 254 pages - 19.00 €

L’apport théologique de sainte Thérèse

Plus que de viser une étude exhaustive de son itinéraire spirituel, ce volume souhaite étudier l’apport de sainte Thérèse dans l’exercice de la théologie contemporaine.

Sous la direction de Chardonnens

La vie et la doctrine de Thérèse manifestent son inlassable recherche de la vérité.

La fécondité de cette recherche se déploie dans son expérience de foi et lui fait découvrir toujours plus profondément le sens de la vocation de l’homme, l’union à Dieu.

L’enseignement laissé par Thérèse rejoint la quête de tant de nos contemporains. Le récent Doctorat sanctionne l’universalité de sa doctrine et sa place dans la prédication de la foi.

Le but de cet ouvrage est d’examiner la place du Doctorat de Thérèse dans le magistère doctrinal de l’Eglise pour notre temps et sa contribution à l’approfondissement du Mystère du Dieu Vivant.

Plus que de viser à une étude exhaustive de son itinéraire spirituel, ce volume souhaite étudier son apport dans l’exercice théologique contemporain et par là approfondir une nouvelle dimension de l’approche théologique.

Editions du Carmel - 308 pages - 22.90 €

Le désir de sacerdoce chez Thérèse de Lisieux

Thérèse voulait être prêtre ; prêtre pour dire la messe. Que signifie ce désir ? Cette simple question a conduit Claude Langlois à écrire ce livre.

Auteur : Claude Langlois

Thérèse voulait être prêtre ; prêtre pour dire la messe. Que signifie ce désir ? Cette simple question a conduit à écrire ce livre pour y répondre. Parce que tout ici fait problème, et la conception du sacerdoce, et la place de la femme consacrée face au prêtre. Et encore le sens même de ce désir.

Cet ouvrage refait le chemin de Thérèse au carmel, depuis février 1889 et la folie du père, jusqu’à sa mort. Au départ, Thérèse fait preuve d’un véritable anticléricalisme, alors qu’une autre femme, Thérèse Durnerin, lance une grande campagne de prières pour la conversion des prêtres. Et Thérèse commence un long périple. Elle accomplit un difficile travail sur elle-même qui va la conduire de la critique exacerbée des clercs à une fraternité chaleureuse avec les prêtres. Mais aussi, à l’expression sans équivoque d’un désir enfoui au plus profond d’elle-même, et tardivement exhumé, le désir de sa mère…

Claude Langlois, est historien et directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes et président de la section des Sciences religieuses. Il a publié Le Catholicisme au féminin (1985) et Le poème de Septembre (2002), tous deux parus au Cerf. Il a également publié Les Dernières Paroles de Thérèse de Lisieux (2000) chez Salvator. Ses recherches actuelles portent sur l’histoire contemporaine de la théologie et de la spiritualité.

Salvator - 230 pages - 14.94 €

Thérèse de Lisieux - histoire d’une mission

Pour Hans Urs von Balthasar, Thérèse de Lisieux peut être considérée comme le modèle d’une « existence théologique » ou d’une « théologie engagée »…

Auteur : Hans Urs von Balthasar

Quand on considère l’exigence radicale de Thérèse de Lisieux et la manière géniale dont elle a présenté son programme de vie chrétienne dans la « petite voie », on constate que son message n’a rien perdu de sa force pour le présent. Elle peut être considérée comme le modèle d’une « existence théologique » ou d’une « théologie engagée »…

Au début, Thérèse n’avait pas songé à devenir la dépositaire d’un message destiné à l’Eglise. Elle n’en prend conscience que lorsque l’œuvre est presque achevée, lorsqu’elle a vécu sa doctrine. Elle sait alors que sa vie, avec la moindre de ses actions, doit devenir un modèle pour les multitudes, pour les « petites âmes »…

Hans Urs von Balthasar, né en 1905 à Lucerne (Suisse), décédé en 1988, a été l’une des figures les plus marquantes de l’Eglise du XXe siècle. Fondateur de l’Institut séculier Saint-Jean, traducteur des Pères de l’Eglise, initiateur de la revue Communio, il est l’auteur d’une œuvre théologique considérable.

Médiaspaul - 287 pages - 21.35 €

Une voie de confiance et d’amour, l’itinéraire pascal de Thérèse de Lisieux

Jean Clapier visite l’itinéraire de Thérèse en montrant combien les événements personnels qu’elle a vécus l’ont conduite à vivre des pâques successives vers une confiance toujours plus grande, vers la sainteté de l’évangile.

Auteur : Jean Clapier

En mettant en lumière les aspects humains et psychologiques de la personnalité de Thérèse de Lisieux et en les situant dans le champ de son expérience spirituelle, Jean Clapier visite l’itinéraire de Thérèse en montrant combien les événements personnels qu’elle a vécus l’ont conduite à vivre des pâques successives vers une confiance toujours plus grande, vers la sainteté de l’Evangile.

Dans cet itinéraire, ce qui frappe surtout c’est que, avec ses désirs et ses talents, à travers ses perturbations et ses pesanteurs, Thérèse a vraiment parcouru les deux versants, sombre et lumineux ou, autrement dit, descendant et ascendant, du mystère pascal. Ce parcours pleinement humain, dans toutes les dimensions psychologiques et affectives de l’enfant, puis de la jeune femme qu’elle a été, et pleinement mystique, dans une véritable expérience de Jésus et de l’Evangile, a finalement pris la forme du Christ, de son incarnation et de sa pâque.

C’est une voie, la voie, de l’Homme vers Dieu, « toute de confiance et d’amour », que nous montre Thérèse de Lisieux. La force de son témoignage et la puissance de sa pensée conservent une actualité évangélique qui ne passe pas.

Jean Clapier, Docteur en théologie, a publié sa thèse sur Thérèse de Lisieux sous le titre Aimer jusqu’à mourir d’amour. Thérèse et le mystère pascal. Professeur invité à l’Institut Notre-Dame-de-Vie de Venasque, il donne différents cours et sessions sur la théologie de la vie spirituelle, Thérèse de Lisieux et Elisabeth de la Trinité.

Les éditions du Cerf - 193 pages - 19 €

A la lumière de Thérèse

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Thérèse, quelques secrets de la joie

Ouvrage destiné à tous ceux qui ont des problèmes afin que ceux-ci soient surmontés avec l’aide de Sainte Thérèse. Guide des difficultés dans les relations humaines illustré par une moniale.

Auteur : Pierre Descouvemont

Unanime est le témoignage de ceux et de celles qui l’ont connue : Thérèse était particulièrement souriante. Au milieu de toutes ses épreuves, elle vivait intensément le conseil de l’Apôtre : « Soyez toujours joyeux ! » Quel était le ressort de cette sérénité ? Sa foi. Elle avait découvert dans l’Evangile un certain nombre de secrets qu’elle brandissait comme des armes extrêmement efficaces dans le combat que tout chrétien doit mener pour rester toujours joyeux. Passant en revue vingt-quatre situations où nous sommes tentés de nous laisser aller à la tristesse, l’auteur nous montre la tactique employée par Thérèse, et les autres saints, pour ne pas y succomber. Une moniale bénédictine de Venière, en Saône-et-Loire, a accepté d’illustrer par des dessins pleins d’humour et de vie chacun des vingt-quatre chapitres de cet ouvrage. Prêtre du diocèse de Cambrai, Pierre Descouvemont est l’auteur de nombreux livres dont certains sont devenus des incontournables dans le domaine de la transmission de la foi, de la vie spirituelle et de la destinée de Thérèse de Lisieux.

Les éditions du Cerf - 337 pages - 25 €

Je serai l’amour

Un parcours proposé poursuivi sous deux aspects indissociables : l’appel de Dieu et la réponse de Thérèse.

Auteur : Fernand Ouellette

Ce livre nous aidera à ne pas tirer l’enseignement vital de la carmélite vers notre médiocrité mais à nous laisser fasciner par elle. C’est un livre écrit avec une grande liberté d’esprit, truffé d’admirables méditations personnelles. Parmi l’intense production des livres sur Thérèse, celui-ci doit être mis à part. « L’amour de Thérèse m’a foudroyé. C’est cet amour que je veux essayer de saisir pour mieux me comprendre moi-même dans ma confrontation si difficile avec le Christ et avec le Royaume. » Le parcours proposé dans le présent ouvrage se poursuit sous deux aspects indissociables : l’appel de Dieu et la réponse de Thérèse. A travers ses écrits et quelques évènements-clés de sa vie, l’auteur retrace l’itinéraire spirituel de cette grande sainte. En contrepoint, le lecteur est convié à un certain nombre d’explorations mystiques qui inscrivent l’analyse des écrits de Thérèse de Lisieux dans une plus large histoire des âmes et permettent de découvrir la sérénité particulière et le chant discret de son âme. Poète, romancier et essayiste, Fernand Ouelette a remporté plusieurs prix littéraires dont le Prix David pour l’ensemble de son œuvre, le Prix du Gouverneur général à trois reprises et le Prix France-Québec pour une importante biographie du compositeur Edgard Varèse. Cofondateur de la revue Liberté et de la Rencontre québécoise internationale des écrivains, il a été producteur-réalisateur à Radio-Canada de 1960 à 1991 et chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, à l’Université de Turin, à l’Université de Laval et à l’Université d’Ottawa. Sa poésie, ses romans et ses essais ont certainement contribué à renouveler le visage de la littérature québécoise.

Fides - 430 pages - 22.11 €

Autres trajets avec Thérèse de Lisieux

En poursuivant la réflexion amorcée dans Je serai l’amour, Fernand Ouellette nous propose une analyse des racines spirituelles de sainte Thérèse de Lisieux.

Auteur : Fernand Ouellette

Poursuivant la réflexion amorcée dans Je serai l’amour. Trajets avec Thérèse de Lisieux, Fernand Ouellette déploie toute sa sensibilité d’écrivain et de poète pour analyser les racines spirituelles de cette grande figure mystique contemporaine. Dans un deuxième temps, il éclaire de l’intérieur l’offrande d’elle-même qu’elle fait à Dieu. « Pour considérer le paysage intérieur de Thérèse, écrit Fernand Ouellette, il ne faut pas craindre de monter avec elle sur la cime, même si nous sommes un peu aveuglés ». C’est avec cet avertissement en mémoire qu’il faut aborder la lecture de cet ouvrage. Poète, romancier et essayiste, Fernand Ouellette a remporté plusieurs prix littéraires dont le prix David pour l’ensemble de son œuvre, le prix du Gouverneur général à trois reprises et le prix France-Québec pour une importante biographie du compositeur Edgard Varèse. Sa poésie, ses romans et ses essais ont certainement contribué à renouveler le visage de la littérature québécoise. Il a fondé chez Fides la collection « L’expérience de Dieu ».

FIDES - 182 pages - 15.09 €

Le coin des enfants

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel - 14100 Lisieux tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28 office-central chez therese-de-lisieux.com

Thérèse, la petite fleur de Lisieux

La vie et le cheminement spirituel de Thérèse Martin qui devint Thérèse de l’enfant-Jésus en entrant au Carmel de Lisieux.

Auteur : Bénédicte de la Roncière

TEQUI - 61 pages - 12.50 €

La petite Thérèse de Lisieux

Collection : Sur les chemins de l’Evangile

Auteur : Marie Baudoin Croix

La petite Thérèse ! Sais-tu pourquoi elle voulait rester petite mais devenir une grande sainte ? Pourquoi elle est connue dans le monde entier alors qu’elle n’est jamais sortie de son couvent ?

Ouvre vite ce livre, découvre son enfance à Lisieux, ses sœurs, son chien Tom, sa vie au Carmel… Découvre aussi son sourire, sa joie, sa confiance… N’attends plus ! Thérèse veut devenir ton amie.

Editions du Signe - 71 pages - 7.50 €

Thérèse de l’Enfant-Jésus : Un saint, une histoire

Les grands saints ont consacré leur vie à l’amour de Dieu et des autres. Leur histoire passionnante ouvre la grande aventure de la sainteté.

Auteur : Sioux Berger

Thérèse a toujours désiré être sainte. Cette petite carmélite à la santé fragile mais au caractère bouillant aurait voulu parcourir la Terre. Mais elle ne quittera jamais Lisieux et mourra très jeune. Pourtant l’intensité de sa vie spirituelle ouvrira à tous les hommes le chemin discret de la sainteté au quotidien, une petite voie d’Amour qui fera de Thérèse un docteur de l’Eglise et la patronne des missions.

MAME - 32 pages - 10.00 €

L’amour m’a choisie

Floris a rassemblé les paroles de Thérèse les plus significatives. Il les accompagne de dessins qui témoignent de son humour et de son inventivité inépuisable.

Auteur : Floris

Beaucoup cherchent fiévreusement un sens à la vie. Voici Thérèse, jeune de 24 printemps, déclarée « docteur de l’Eglise ». Elle te propose la « science de l’Amour divin » : science que Dieu donne, et qui donne Dieu. Floris a rassemblé les paroles de Thérèse les plus significatives. Il les accompagne de dessins qui, une fois de plus, témoignent de son humour et de son inventivité inépuisable. Pas un livre « qui casse la tête », comme disait Thérèse, mais dont le sourire oriente le regard et l’intelligence vers le Dieu de tendresse que Thérèse a chanté inlassablement et qui t’interpelle.

EDITIONS DU SERVITEUR - 174 pages - 11€ 85

Audio et vidéo

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

DVD

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

Sainte Thérèse de Lisieux

Deux films indispensables

Sa vie : Thérèse de Lisieux, une course de géant (34’) La basilique Sainte Thérèse de Lisieux (60’)

Réalisateur : Fabrice Maze

Nous vous invitons à découvrir les vingt-quatre ans de la vie terrestre et l’extraordinaire vie posthume de Sainte Thérèse de Lisieux. Nous vous invitons à faire connaissance avec sa famille, les lieux de son enfance et de son adolescence. Nous vous invitons à partager sa vie quotidienne au Carmel et les grandes étapes de sa vie religieuse. Nous vous proposons également de découvrir la Basilique de Lisieux, le plus grand édifice religieux construit en France au XXe siècle, symbole du rayonnement mondial de Thérèse.

BONUS Making of : Thérèse une course de géant Making of : La basilique Sainte Thérèse de Lisieux Interview du réalisateur Le carillon aux 51 cloches.

Français - Anglais sous titrage : Portugais - Flamand - Italien - Polonais - Espagnol

Seven Doc - 120 min - 30 €

La petite Thérèse

Deux films réunis sur ce seul DVD. Une merveilleuse alliance entre les films « Sainte Thérèse au Carmel » et « Roma ».

Réalisateur : Fabrice Maze

Ce DVD « La petite Thérèse » évoque deux grands moments de la courte vie terrestre de Sainte Thérèse (1873-1897). Le film « Sainte Thérèse au Carmel » est une reconstitution historique qui évoque les neuf années de la vie quotidienne de Thérèse au Carmel de Lisieux. La complicité de la Communauté ; l’authenticité des lieux, des objets et des gestes concourent à recréer l’univers oublié et secret de Thérèse. Avec le film « Roma Sainte Thérèse », vous découvrirez tous les lieux sacrés que Thérèse a visités lors de son inoubliable séjour à Rome en novembre 1887 ainsi que son rôle déterminant des Papes du XXe siècle pour faire connaître son message.

Bonus : Les quatre saisons dans le jardin du Carmel à la fin du xxè siècle La châsse de Sainte Thérèse dans la chapelle du Carmel L’univers de Thérèse aux Buissonnets Les dessins et peintures de l’enfance de Thérèse Les souvenirs du pèlerinage de Rome en 1887 Les travaux de peinture de Thérèse au Carmel Les images pieuses de Thérèse

Francais - Anglais

Seven Doc - 150 min - 30 €

Thérèse

Fiction d’Alain Cavalier, avec Catherine Mouchet.

Prix du Jury au Festival de Cannes 1986. Une grande sobriété pour un chef d’œuvre d’émotion.

Réalisateur : Alain Cavalier

90’ - 27.50 €

Ma vocation c’est l’amour

Dans un monde qui cherche des repères, Thérèse indique une route étonnante. En 21 minutes, ce DVD raconte par le reportage et le dessin, l’itinéraire de Thérèse.

Réalisation : A.C.N.A.V

En 24 ans, Thérèse Martin a mené une course de géant. Née en 1873, morte en 1897, reconnue sainte par l’Eglise en 1925, proclamée « patronne principale des missions de tout l’univers » en 1927, Thérèse de Lisieux a été en quelques années honorée sur les cinq continents. Son message est celui de l’Evangile vécu avec un cœur d’enfant. Dans un monde qui cherche des repères, Thérèse indique une route étonnante.

21 min. - enfants - 23.50 €

CD Poésies chantées

Retrouvez les partitions de Thérèse dans « Les musiques de Thérèse »

Lisez les poésies de Thérèse dans « Un Cantique d’amour »

Jésus, mon seul amour

13 titres

Chantés par les Carmélites de Domont et de Clamart

Jeter des fleurs (4’06)

Confiance et abandon (6’56)

Mon chant d’aujourd’hui (3’33)

Rappelle-toi (3’27)

Au Sacré-Cœur (3’41)

Ma vocation c’est l’amour (4’47)

Vivre d’amour (5’54)

Ma folie à moi c’est d’espérer (5’12)

Mon ciel ici-bas (4’01)

Attirez-moi nous courrons (3’14)

Ma joie (7’06)

La rose effeuillée (4’25)

Pourquoi je t’aime ô marie (7’52)

Atelier du Carmel - 64’21 - 20.00 €

Vivre d’Amour

11 chansons-poèmes chantés par le Chœur des Carmélites de France

Mont chant d’aujourd’hui (5’50)

Vivre d’amour (11’45)

Les Répons de Sainte Agnès (3’03)

Glose sur le Divin (3’01)

Le cantique de Sœur Marie de la Trinité et de la Sainte Face (4’53)

« Enfant tu connais mon nom » (1’21)

Ma joie ! (5’54)

Mes armes (4’51)

Une rose effeuillée (4’24)

L’abandon est le fruit délicieux de l’Amour (5’06)

Pourquoi je t’aime ô Marie (14’34)

Jade - 15.15 €

Rien que pour aujourd’hui

14 titres

Sylvie Buisset et la Communauté des Béatitudes

Mon chant d’aujourd’hui

Tu m’as caché

Ma joie

Pourquoi je t’aime

Mon Bien-Aimé

Dans le cœur de l’Église

Aimer c’est tout donner

Mon Ciel

Non je ne meurs pas

Vivre d’amour

C’est lui qui nous fait désirer

Ta face

Si j’avais commis

Tu nous aimes Marie.

Maria Multi Média - 12.00 €

Ta face est ma seule patrie

8 poésies de sainte Thérèse interprétées par Sylvie Buisset et la Communauté des Béatitudes

Ma joie

Mon Ciel

Seigneur, tu m’as choisie

Pourquoi je t’aime

Mon Bien-Aimé

Ta face est ma seule patrie

Non je ne meurs pas

Moi si j’avais commis

Maria Multi Média - 7.00 €

Amour pour amour

16 titres

Musique et Chant : Patrick Lemoine

Vivre d’amour PN 17 (5’27)

Mon chant d’aujourd’hui PN 5 (2’48)

Jésus seul PN 36 (2’55)

Mon ciel à moi PN 32 (2’55)

Ma joie PN 45 (3’04)

Jésus rappelle-toi PN 24 (3’50)

Je suis à ta porte PN 15 (2’18)

Comment je veux aimer PN 41 (2’11)

La volière de l’enfant-Jésus PN 43 (2’25)

Mon ciel ici-bas PN 20 (2’41)

Au Sacré Cœur PN 23 (3’13)

Ce que je verrai pour la première fois PN 33 (2’25)

Aux saints innocents PN 44 (2’38)

A Jeanne d’Arc PN 50 (1’33)

Une rose effeuillée PN 51 (3’11)

Pourquoi je t’aime ô marie PN 54 (4’31)

Parole et Silence - 49’18 - 21.00 €

Poésies

Sainte Thérèse de Lisieux, chantée par Pierre Eliane

12 poésies

Chant de Reconnaissance de la Fiancée de Jésus (3’35)

Sainte Cécile (9’24)

Glose sur le Divin #2 (2’52)

A mes petits frères du Ciel (5’08)

La Rosée Divine ou le Lait Virginal de Marie (4’06)

A Jeanne d’Arc #2 (2’38)

L’atome de Jésus Christ (4’03)

Au Sacré-Cœur de Jésus (5’04)

Jésus à Béthanie (extrait) (4’14)

Jeter des Fleurs #2 (2’46)

Le Ciel en est le prix (4’20)

Chant de Reconnaissance à Notre-Dame du Mont-Carmel (3’37)

Jade - 15.15 €

Jeter des fleurs

12 poésies chantées par Sœur Anne-Elisabeth

Chant de reconnaissance à ND du Mont Carmel PN 7 (2’35)

Comment je veux aimer PN 41 (4’00)

Glose sur le divin PN 30 (4’07)

Vivre d’amour PN 17 (6’25)

Cantique de Sœur Marie de la Trinité PN 31 (7’25)

Jésus seul PN 36 (3’38)

Mon ciel ici-bas PN 20 (6’08)

Mes armes PN 48 (3’46)

Jeter des fleurs PN 34 (2’58)

La volière de l’Enfant-Jésus PN 43 (2’58)

A Notre Dame des victoires PN 35 (5’04)

L’abandon est le fruit délicieux de l’Amour PN52 (4’08)

La harpe de David - 15.00 €

Petite Thérèse

11 poésies chantées par Sœur Laetitia, accompagnée à la guitare.

Au Sacré Cœur de Jésus

Mon chant d’aujourd’hui

Comment je veux aimer

Répons de Sainte Agnès

Jeter des fleurs

Mes armes

L’atome de Jésus

Ce que je verrai bientôt

Jésus à Béthanie

Cantique éternel chanté dès l’exil

Mon Ciel à moi

Le Verbe de Vie - 19.90

J’ai soif d’amour

Chants de louange et d’adoration librement inspirés de Sainte Thérèse de Lisieux interprétés par la communauté des Béatitudes.

Je l’aime

Dieu Tu dépasses

Ton atome

J’ai soif d’amour

A pas de géant

Si quelqu’un est tout petit

L’atome de Jésus hostie

Qu’il est doux

Seigneur Tu nous combles

Jésus rappelle-toi.

Editions des Béatitudes - 17.90 €

Fac Simile

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

CD Fac Simile

Originaux des manuscrits autobiographiques de Thérèse de Lisieux

Sous la direction des Carmélites de Lisieux

Manuscrits A - 86 folios

Manuscrits B - 5 folios

Manuscrits C - 37 folios

Fichiers au format original des cahiers. Quelques notes critiques de l’édition fac-similé de 1956

Edition OCL - 20.00 €

Images

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

Images - Thérèse

Format 6 x 12 cm

0.30 € l’unité

Image - Louis & Zélie Martin

Format 6 X 12 cm

0.30 € l’unité

Cartes postales - Thérèse

format 10 x 15 cm

0.40 € l’unité

Cartes postales - Louis & Zélie Martin

Format 10 X 15 cm

0.40 € l’unité

Signets -Thérèse

format 4 x 12 cm

verso uni

0.30 € l’unité

Produits monastiques

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

Savon

Savon à l’ancienne de GANAGOBIE

SAVON 2.30 €

savon à l’ancienne 150 G

Savon chèvrefeuille Savon lait Savon lavande
Savon lilas Savon magnolia Savon menthe-pêche
Savon miel-amande Savon orange-pamplemousse Savon rose
Savon verveine

SAVON 4.00 €

savon à l’ancienne 250 G

Savon Fleurs de lavande Savon Olive-citron

Miel, pollen et tisanes.

Le miel et le pollen de l’abbaye de la Trappe.

La tisane de l’abbaye d’Aiguebelle.

Miel

pot de 500 g 5.00 €

pot de 1 Kg 9.00 €

Pollen

Le pollen est un tonifiant et un stimulant générateur de bien être. C'est un rééquilibrant et un désintoxiquant général de tout l'organisme. Le pollen à l'orange est un pollen enrobé de sucre de canne et aromatisé aux extraits naturels d'orange sanguine. Pollen nature 250 g 10.85 €

Pollen à l’orange 350 g 15.20 €

Tisanes 50 g

Tilleul : Le tilleul est connu pour ses inflorescences parfumées, dont on fait des infusions au goût agréable. 4.00 €

Verveine : Elle est fébrifuge, antispasmodique, un peu sédative et eupeptique. 4.00 €

Minceur (composants : Aubépine - Tilleul - Cassis - Verveine - Lavandin - Millefeuille - Menthe - Basilic - Sauge -Thym) 4.50 €

Respiratoire (composants : Tilleul - Hysope - Gui - Camomille - Angélique - Bourgeon de pin - Menthe poivrée - Lavandin) 4.50 €

Circulatoire (composants : Aubépine - Noisetier - Cassis - Myrte - Millefeuille - Gui - Angélique) 4.50 €

Romarin : pris en infusion, il est stimulant et favorise le confort digestif. 2.90 €

Camomille : avant les repas, en infusion, elle redonne goût à la nourriture et favorise un bon rétablissement des fonctions respiratoires. En compresses, elle est traditionnellement utilisée pour apporter un bien-être au niveau des paupières. 4.60 €

Menthe douce : parfume le taboulé, la salade, les sauces, les plats exotiques, le thé. En infusion, elle est rafraîchissante et tonique. 3.20 €

Thym : en infusion, traditionnellement connu comme tonique, il favorise aussi bon équilibre digestif et respiratoire. 3.20 €

Sauge : bienfaisant, elle est stimulante et favorise un bon équilibre digestif. 3.20 €

Levure de bière

Levure de bière

Il comble les lacunes de vitamine B, il est riche en protéines et minéraux, il garantit la santé de l’épiderme et il active l’équilibre de tout l’organisme.

boite de 160g (environ 400 comprimés à avaler) 5.40 €

GERMATRANSIT

L’extrait d’artichaut et de rhubarbe, associé au son de blé, constitue un stimulant efficace du transit intestinal. En réactivant le cheminement alimentaire, il procure une hygiène douce mais active.

boîte de 160 comprimés 7.50 €

TONIQUE

La levure de bière associée au germe de blé a l’avantage de renfermer naturellement les vitamines B, E, PP des protéines de haute digestibilité, de nombreux acides aminés et sels minéraux, ce qui lui confère un rôle irremplaçable comme tonique et reconstituant.

boîte de 200 comprimés 5.20 €

ANTIFATIGUE (vitamine C - Energie)

Associé au germe de blé naturellement riche en vitamines B, E, PP, la vitamine C accroît la résistance à la fatigue, favorise l’élimination des déchets, améliore les défenses naturelles et intervient dans l’absorption et le transfert du fer dans l’organisme.

boîte de 200 comprimés 8.00 €

Baumes

Baume de ganagobie

BAUME APAISANT

Ce baume de massage très concentré pénètre immédiatement et aide à combattre la sensation de douleur qui accompagne : migraines, céphalées, névralgies, douleurs articulaire, torticolis, lumbagos, contusions et même foulures, ainsi que coups de soleil et piqûres d’insectes (moustiques, guêpes, araignées, aoûtats…)

pot de 30ml 15.80 €

BAUME DECONTRACTANT

Cette pommade de massage, remarquablement efficace, provoque une sensation de détente des muscles contractés et contribue à soulager rapidement les douleurs musculaires, carmpes, courbatures, coups légers et contusions. Effet relaxant et tonifiant sur les jambes lourdes. Particulièrement recommandée avant un exercice physique (gymnastique, course, cyclisme, tout sports) : un léger massage avant l’effort prépare les muscles, après l’effort, les détend.

pot de 50ml 12.60 €

BAUME DU PELERIN

Soins et hygiène des pieds : cette pommade de massage complet rafraîchit et détend les pieds secs, échauffés, fatigués, endoloris… Appliquée le matin, après la toilette, elle permet de supprimer pour toute la journée l’inconvénient des odeurs désagréables dues à la transpiration. Utilisée régulièrement une ou deux fois par semaine, elle assouplit les indurations et favorise l’élimination en douceur des crevasses des talons ou des orteils, des peaux mortes, desséchées, des rugosités et callosités.

pot de 50ml 12.60 €

Crèmes

Les bénédictines de Chantelle

Crème Mains

Mains rougies, abîmées ? Doigts ou coudes desséchés ? pour ôter et prévenir ces désagréments, utiliser notre crème mains qui aide la peau à résister aux agressions extérieurs quotidiennes. Convient à toute la famille, y compris aux messieurs, après bricolage ou jardinage.

Tube 75ml 12.20 €

Crème Visage

Une fois votre épiderme nettoyé et hydraté avec le lait de toilette, cette crème s’utilise aussi bien en soin qu’en base de maquillage. Elle s’applique en légers massages circulaires sur toutes les parties du visage et sur le cou.

Tube 75ml 12.80 €

Crème Pieds

Elle s’applique matin et soir par légers massages, de la voûte plantaire aux chevilles, jusqu’à complète absorption, en insistant sur les parties exposées aux frottements. Particulièrement recommandée en cas de piétinement ou d’effort physique soutenu.

Tube 75ml 10.70 €

Parfums d’ambiance

Abbaye de la Trappe

Flacon de 10 ml 3.70 € l’unité

Ambre Aubépine Bois précieux
Camélia Chèvrefeuille Chypre fruité
Citronnelle Encens naturel Eucalyptus
Fleurs blanches Fougère Gardénia
Jasmin Lavande Lavande bois d’olivier
Lilas Lotus Lys
Magnolia Mandarine-effet écorce brûlée Mimosa
Muguet Mûre musc Myrrhe
Opoponax Orchidée Orient extrême
Oriental épicée Patchouly Rose
Rose rouge Thé vert Tilleul
Verveine Violette

Huiles essentielles

Huile végétale pour massage

flacon de 100ml

Base neutre pour bain moussant

Indispensable pour se préparer un bon bain aux huiles essentielles de son choix.

flacon de 200ml

Huiles essentielles

100 % pure et naturelle sélectionnées et conditionnées par les moines de la Trappe (flacons de 15ml avec compte-gouttes). indications :

  • diluée dans une huile végétale pour massages, ou par diffusion atmosphérique.
  • réservé aux adultes.
  • ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitant.

Arbre à Thé : Aide à prévenir l’hiver, confort des pieds. 6.50 € 433.33 €/L

Basilic : Fatigue nerveuse, insomnies, migraines, goutte, mal des transports, lenteur digestive. 7.55 € 503.33 €/L

Citron : Favorise l’aisance articulaire, le bien-être circulatoire, un bon équilibre digestif. 5.45 € 363.33 €/L

Citronnelle : Chasse les insectes, favorise l’aisance articulaire et le bien-être musculaire. 5.10 € 340.00 €/L

Cyprès : Bon rééquilibrant général : en particulier au plan respiratoire et circulatoire. 7.30 € 486.67 €/L

Eucalyptus : Aide à prévenir l’hiver, favorise une bonne respiration et la vitalité. 4.85 € 323.33 €/L

Gaulthérie : Favorise : l’aisance articulaire, le confort musculaire des sportifs. 5.10 € 340.00 €/L

Genièvre baies et rameaux : Favorise : l’aisance articulaire, l’aisance digestive, aide à garder la ligne. 10.10 € 673.33 €/L

Géranium : Éloigne les insectes, favorise détente et vitalité et le bien-être intime. 8.40 € 560.00 €/L

Gingembre : Favorise : un bon équilibre digestif, tonus et forme. 8.00 € 533.33 €/L

Girofles : Favorise l’aisance digestive et le tonus général. 6.15 € 410.00 €/L

Lavande : Favorise : calme et détente, aide à prévenir l’hiver. 7.60 € 506.67 €/L

Lemongrass : Aide à garder la ligne, purifie l’air, protège contre les parasites le pelage de vos animaux familiers. 5.25 € 350.00 €/L

Mandarine : Favorise : calme et détente, un sommeil réparateur. 8.30 € 553.33 €/L

Marjolaine : Favorise : détente calme, tonus, sommeil réparateur. 8.00 € 533.33 €/L

Menthe poivrée : Favorise : un bon équilibre digestif, la vitalité. 7.15 € 476.67 €/L

Niaouli : Favorise une bonne respiration, le bien-être circulatoire pour les jambes légères, aide à prévenir l’hiver. 6.55 € 436.67 €/L

Orange douce : Favorise : détente et sommeil réparateur, l’aisance circulatoire pour des jambes légères. 4.50 € 300.00 €/L

Petit grain bigarade : Favorise : sérénité, optimisme, un sommeil paisible. 5.80 € 386.67 €/L

Pin sylvestre : Favorise l’aisance respiratoire, aide à prévenir l’hiver. 5.90 € 393.33 €/L

Ravensara : Favorise : un bon tonus général, l’aisance articulaire, l’aisance digestive. 8.70 € 580.00 €/L

Romarin camphré : Favorise : un bon tonus général, l’aisance articulaire, l’aisance digestive. 6.20 € 413.33 €/L

Ylang-Ylang II-III : Antispasmodique, stimulant général, tonifiant pour la peau. 8.10 € 540.00 €/L

Articles religieux

Office Central de Lisieux 57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tél : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

Médailles

OFFICE CENTRAL DE LISIEUX

57 rue du Carmel 14100 Lisieux

Tel : 02 31 48 55 20 - Fax : 02 31 48 55 28

office-central chez therese-de-lisieux.com

M216

ø =1.6 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 1.40 €
Métal doré 2.40 €
Argent 18.80 €
Plaqué or 14.30 €
Or 176.70 €

M416

ø =1.6 cm Revers : uni

Métal argenté 4.60 €
Métal doré 4.70 €
Argent 16.50 €
Plaqué or 12.75 €
Or 173.95 €

M206

ø =1.6 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 4.95 €
Métal doré 5.25 €
Argent 18.95 €
Plaqué or 15.15 €
Or 180.75 €

M848

ø = 1.5 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 5.10 €
Métal doré 5.40 €
Argent 16.50 €
Plaqué or 12.55 €
Or 194.35 €

M117

H = 1.7 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 1.40 €
Métal doré 2.45 €
Argent 15.70 €
Plaqué or 14.60 €
Or 173.15 €

M410

ø = 1.0 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 3.25 €
Métal doré 3.25 €
Argent 10.45 €
Plaqué or 8.70 €
Or 100.05 €

M413

ø = 1.3 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 4.65 €
Métal doré 5.10 €
Argent 12.35 €
Plaqué or 10.75 €
Or 153.60 €

M704

H = 1.8 cm Revers : uni

Métal argenté 6.60 €
Métal doré 6.45 €
Argent 14.35 €
Plaqué or 13.95 €
Or 103.85 €

M653

H = 2.5 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 2.50 €
Métal doré 2.90 €
Argent 23.95 €
Plaqué or 18.55 €
Or 287.45 €

M418

ø = 1.8 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 4.90 €
Métal doré 5.40 €
Argent 19.45 €
Plaqué or 14.95 €
Or 221.75 €

M776

ø = 1.3 cm Revers : Vierge du Sourire

Métal argenté 7.45 €
Métal doré 8.80 €
Argent 21.25 €
Plaqué or 20.00 €
Or 292.10 €

M424

ø = 2.4 cm Revers : Aimer c'est tout donner et se donner soi-même.

Métal argenté 7.25 €
Métal doré 8.80 €
Argent 31.60 €
Plaqué or 28.35 €
Or 587.95 €

M8073

H = 2.8 cm Revers : Vierge du Sourire

Argent 39.45 €
Plaqué or 36.75 €
Or 325.25 €

M654

H = 2.8 cm Revers : uni

Métal argenté 1.30 €
Métal doré 1.55 €

M288

ø = 1.8 cm Revers : uni

Métal argenté 3.60 €
Métal doré 3.70 €
Argent 14.30 €
Plaqué or 12.80 €
Or 328.50 €

M406

ø = 1.2 cm Revers : Sainte Thérèse

Métal argenté 1.60 €
Métal doré 1.80 €
Argent 11.60 €
Plaqué or 9.75 €
Or 252.40 €